Trente minutes d’activité physique par jour au moins vous aideront à atteindre votre objectif. Vous pouvez répartir ces minutes en plusieurs séances. Prenez l’escalier plutôt que l’ascenseur, marchez ou faites du vélo pour vous rendre au travail, jouez avec vos enfants! Si vous souhaitez commencer un programme d’exercice plus intensif, vous devriez d’abord en parler à votre médecin.

Si vous vous laissez envahir par vos émotions, cela pourrait avoir un impact sur votre poids et votre mental. Les chercheurs de l’Université Brigham Young ont constaté que les femmes d’âge moyen qui avaient une santé émotionnelle « peu positive » étaient 59 % plus susceptibles de prendre plus de poids que les femmes qui se sentaient plus heureuses.
Comptez les calories. L'idée que la perte de poids n'est liée qu'à l'apport ou à la perte de calorie passe de plus en plus de mode. Il est un fait que tout le monde a un corps différent et que toutes les calories ne sont pas faites de la même façon. En plus de cela, il est vraiment ennuyeux de compter les calories. Ceci étant dit, les calories restent tout de même une bonne façon d'avoir une idée générale. Pour ce régime-ci, comptez les calories que vous absorbez pendant toute la journée. Si vous y êtes vraiment bien arrivé, récompensez-vous avec un morceau de chocolat noir ou un morceau supplémentaire de poitrine de poulet. N'en faites pas trop, mais évitez de vous sentir comme si vous vous priviez de tout.
Concernant la diminution du risque de mourir d'un cancer à 60 ans, cela s'explique tout simplement parce que le sport renforce notre système immunitaire. L'étude "Effect of Exercise on T Cells in Cancer Survivors. The Integrative Biology of Exercise VI", relayée par le site Bodyscience.fr, suggère que "quand les patients ayant survécu à un cancer font du sport pendant plusieurs semaines après avoir terminé leur chimiothérapie, leurs systèmes immunitaires se reconstituent eux-mêmes pour devenir plus efficaces, et éventuellement permettre de repousser les incidences futures de cancer. Ces résultats pourraient permettre d’expliquer pourquoi l’exercice physique peut significativement réduire les chances d’une rechute, ou diminuer les probabilités de cancer chez les personnes qui n’ont jamais été touchées par la maladie".

C’est logique, le plus de nourriture il y aura devant vos yeux, le plus vous allez manger, peu importe la faim que vous avez. Au lieu d’utiliser vos plus grandes assiettes pour servir vos repas, qui sont habituellement de 25 à 35 centimètres de diamètre, utilisez plutôt les assiettes à salade, qui elles font environ 20 cm de diamètre. Réduisez aussi la taille de votre tasse de café et de vos verres de jus.


Lorsqu’il y a déséquilibre entre ce qu’on ingurgite et ce qu’on brûle, on fait fatalement du gras. Il existe deux types de graisse, comme l’explique le Dr Zoltan Pataky, médecin adjoint au service d’enseignement thérapeutique pour maladies chroniques, dont l’obésité, aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG): la sous-cutanée, communément appelée le pneu, et la viscérale, plus profonde, qui va sournoisement se loger autour des organes, intestins, reins, foie, pancréas, cœur, bref partout sauf autour des poumons. D’où un réel et gros danger pour la santé.
Avant de se lancer corps et âme dans la pratique sportive, un petit contrôle technique est indispensable. Direction le médecin pour une batterie de test physique. Cela vous permettra de vous donner une idée précise de vos capacités et d’y déceler d’éventuelles anomalies à prendre en compte lors de votre pratique. En règle générale, les cardiologues recommandent un bilan médical après 35 ans chez l’homme et 45 ans pour toutes femmes souhaitant reprendre le sport.
… et particulièrement les aliments qui comptent du sucre, du fructose, du sirop de maïs parmi leurs quatre premiers ingrédients. Vous devriez être en mesure de trouver un équivalent moins sucré pour ces aliments. Si cela est impossible, attrapez un fruit à la place! Regardez pour des versions faibles en sucre pour des aliments comme le ketchup, la mayonnaise et la vinaigrette. Aussi, évitez les aliments hydrogénés et assurez-vous que les aliments contiennent au moins 2 grammes de fibres par 100 calories pour les produits céréaliers. Finalement, une liste d’ingrédients courte signifie moins de rehausseur de saveur artificiel et de calories vides.
Notre mantra à vie : tous les régimes dont la priorité est de faire maigrir vite sont des échecs. En revanche, s’ils entraînent un rééquilibrage progressif de notre alimentation, avec un regard bienveillant sur soi, nos envies, nos limites, c’est un succès. Donc pas besoin de supprimer à vie les petits plaisirs comme les profiteroles, on se fait plaisir de temps en temps avec un régime adapté !
La légende de la quarantaine ou l'âge qui effraie plus d'une femme. Oui, abandonner la trentaine est souvent un challenge difficile à relever. C'est comme si cette année de plus allait tout changer et qu'elle nous vieillirait à tout jamais. Pourtant, on n'abandonne pas notre jeunesse à 40 ans. Au contraire. On est sûre de soi, on a enfin quelques économies et on commence à revivre. Les enfants ont grandi, la maison aussi et les copines sont toujours de la partie. La crise de la quarantaine ? Has-been. Aujourd'hui, on savoure nos 40 ans comme on fêtait notre majorité il y a quelques années.
Les personnes qui mangent rapidement ont 115 % plus de chances d’être en surpoids que les personnes qui mangent lentement (source). Dans une étude effectuée auprès de 529 hommes, les participants qui ont déclaré manger « très rapidement » avaient pris deux fois plus de poids en 8 ans que les participants qui mangeaient à un rythme « lent » ou « moyen » (source).
Une étude a montré que de manger devant un miroir diminuait du tiers la quantité d’aliments qu’une personne ingère. Le fait de se regarder dans un miroir et d’affronter nos standards et nos objectifs en se regardant dans les yeux favoriserait la perte de poids. De cette façon, il est plus facile de s’arrêter de manger et de se souvenir de pourquoi on veut perdre du poids.
Toutes les informations mentionnées sur ce site, telles que textes, graphiques, images, vidéos, etc sont uniquement à titre informatif et éducatif. La publication des informations mentionnées ici ne constitue pas la pratique de la médecine, et tous les conseils médicaux et les suggestions mentionnées ici ne remplacent pas les conseils de votre Médecin.

Parlons du maquillage maintenant. Le fond de teint est à mettre avec parcimonie, pas de couche d’anticerne trop épaisse, quant à la poudre, elles sont idéales si elles sont libres et translucides. Évitez un eye liner noir et le crayon à lèvres doit être de la même couleur que votre rouge à lèvres qui se doit de ne pas être trop foncé. Le mascara sur les cils du bas est à proscrire, il ne fera qu’alourdir votre regard. Les sourcils ne doivent pas être trop foncés non plus. Et n’oubliez pas le blush qui vous donnera bonne mine. https://www.youtube.com/watch?v=tp4EvMoeYq0


Rien de tel pour couper l'horizon ! Il a connu son heure de gloire dans les années 2000 et a même réussi à évincer (un temps) notre vieux Levis 501 en le faisant passer pour un vintage ringard. Aujourd’hui, ce fourbe ne dupe plus personne et compte de moins en moins d’adeptes. On sait qu’il est indécent (ça c'est bien), mais il est surtout inconfortable ! A moins d'être taille creuse dans son taille basse.  Et à zéro valeur ajoutée, on prend les courants d’air - un rhume étant si vite arrivé.  https://www.youtube.com/watch?v=dzWc0JTsPhg
×