Que manger après l’entrainement ? La collation « post-workout » a-t-elle une grande importance ? Doit-on manger juste après l’entrainement ? On entend de tout à propos de la fameuse collation « post-workout ». Glucides rapides, glucides lents, protéines, lipides, whey, … etc etc … Collation pour accélérer la prise de muscle, empêcher le catabolisme, […]
En vieillissant, le métabolisme devient moins actif. De plus, le corps a plus de difficulté à éliminer certaines toxines. Il est donc plutôt recommandé d'éviter trop d’excès. Mieux vaut s'entraîner en essayant de maintenir son poids, voire en mangeant légèrement plus que vos besoins, mais pas plus. Alterner des périodes de grosses prises de masse et de sèches risque de ne pas donner de très bons résultats car vous aurez plus de difficultés à perdre du gras alors que vous risquez d'en stocker très rapidement.
Les petits encas rendent le système de portions plus tendancieux. Pour éviter qu'une poignée de noix ne se transforme en un paquet entier, mesurez les quantités avant de commencer à manger. Lorsque vous avez faim, attrapez un petit paquet ou un récipient qui contient exactement la portion à laquelle vous avez droit, pas plus. Vous saurez alors exactement les quantités que vous consommez.
Bonne nouvelle, il est inutile de vous astreindre à une série de 50 abdos crunch chaque matin. Le coach Christophe Boulanger l'explique : « Lorsqu'on entame le processus et que l'on veut "attaquer les graisses", il faut éviter les sports dits "de prise de masse". À moins d'enchaîner les exercices rapidement avec peu de récupération entre chaque, on ne travaillera pas l'endurance et on ne puisera donc pas dans la graisse. » Si le cardio permet de brûler plus de calories, c'est parce qu'il fait travailler l'organisme dans ce que l'on appelle la « zone cible ». Le coach l'explique : « Elle se situe entre 120 et 150 pulsations/ minutes en fonction de l'âge. Le système cardiovasculaire atteint alors la fréquence cardiaque optimale pour puiser dans les sucres et les graisses. »
Ils sont également excellents pour l'équilibre et la posture, car pour faire correctement une planche, vous faites travailler vos abdominaux qui vous aident à droit lorsque vous êtes debout. Les planches latérales ou les planches avec des extensions sont particulièrement bénéfiques pour l'amélioration de l'équilibre, tout comme les planches effectuées sur une boule de stabilité.

L’effet de stress et l’effet NO. L’effet de stress au niveau cellulaire permet aux cellules de fabriquer des protéines de réparation qui vont favoriser la réparation cellulaire et donc sa survie en cas de nouveau stress. L’effet NO c’est la production de monoxyde d’azote qui va favoriser la circulation sanguine. Le sport qu’il faut pratiquer doit répondre à ces deux facteurs. La limite de la pratique est facilement contrôlable pour rester au bon niveau sans être dangereuse tout en restant efficace. Et ce moyen facile existe sur le marché gratuitement et permet de tenir compte des périodes de récupération nécessaires qui changent avec l’âge physiologique. La réparation cellulaire et le NO vont lutter contre le cancer et les maladies cardio-vasculaires. Et pas de besoin d’un médecin dont l’activité représente la troisième cause de mortalité a égalité avec les cancers.
Le premier type correspond au cas le plus grave puisqu’il peut être à l’origine de maladies cardiovasculaires. L’aspect de votre ventre ne permet pas de déterminer le type de graisse dont vous souffrez. Seules des analyses médicales permettront de le savoir (prise de sang, mesure de la tension artérielle…). Si les médecins vous diagnostiquent ce syndrome métabolique, il est fortement conseillé de changer ses habitudes et d’opter pour une hygiène de vie plus saine.
Il faut faire un sport brûleur de calories. Le sport est le plus efficace des stimulateurs du métabolisme de base et ceci quelle que soit l'exercice physique pratiqué. Choisir à quelle intensité forcer et comment se muscler en pratiquant son activité préférée est primordial pour brûler un maximum de calories à tout age mais surtout vers 50 ans à l'approche de la ménopause.
Envisagez de tricher de temps en temps. Il est de plus en plus populaire de jeuner et de respecter des cycles de calories. Ces pratiques affirment qu'un apport important en calories de temps à autre peut être une bonne chose, car cela permet à votre corps de ne pas se mettre en sommeil (de ne plus bruler de calories). Après une semaine de régime, envisagez de vous récompenser en mangeant quelque chose qui vous plait, cela pourrait vous aider à continuer sur votre lancée [10].
Avant de se lancer corps et âme dans la pratique sportive, un petit contrôle technique est indispensable. Direction le médecin pour une batterie de test physique. Cela vous permettra de vous donner une idée précise de vos capacités et d’y déceler d’éventuelles anomalies à prendre en compte lors de votre pratique. En règle générale, les cardiologues recommandent un bilan médical après 35 ans chez l’homme et 45 ans pour toutes femmes souhaitant reprendre le sport.
Vous ne serez plus jamais celle que vous avez été à 20 ans mais vous pouvez encore être magnifique. Avoir un charme fou mais pour cela il faut faire un effort. Ce n’est pas toujours évident de changer radicalement, c’est parfois plus confortable de rester dans ses vieilles habitudes, mais croyez-moi, une fois que vous serez consciente de vos erreurs, et que vous aurez compris quoi faire pour être au top vous allez vous sentir
Évitez l'inflammation des tibias. Si vous ressentez une périostite tibiale douloureuse chaque fois que vous courrez, vous êtes probablement en surpronation (c'est-à-dire que vous appliquez la majorité de votre poids sur le côté extérieur du pied quand il descend). Procurez-vous une paire de chaussures conçues spécifiquement pour aider à atténuer ce problème.
A partir de 30 ans, les hormones et notamment la testostérone diminue de 1% par an. Ceci explique la difficulté à prendre du muscle et en partie, à bien récupérer. Pour contrer le ralentissement du métabolisme, soyez soucieux quant à votre récupération. Il convient donc de s’hydrater convenablement, de dormir suffisamment et de se laisser 48h de repos entre deux séances de sport. Ne négligez pas les étirements en fin de séance. Ils contribueront directement à vous sentir mieux après votre séance.
Il faut surtout muscler les abdominaux transverses. Les schémas suivants de l'abdomen en coupe ou de face permettent de bien visualiser les muscles impliqués dans les divers exercices présentés. Dans le premier schéma on voit bien que le psoas, l'iliaque et le carré des lombes sont à l'arrière des viscères et en avant de la colonne vertébrale. Le transverse, les abdos obliques et les grands droits sont en avant des viscères; tous ces muscles interviennent à des degrés divers dans l'exercice de gainage ventral statique.
Rien de tel pour couper l'horizon ! Il a connu son heure de gloire dans les années 2000 et a même réussi à évincer (un temps) notre vieux Levis 501 en le faisant passer pour un vintage ringard. Aujourd’hui, ce fourbe ne dupe plus personne et compte de moins en moins d’adeptes. On sait qu’il est indécent (ça c'est bien), mais il est surtout inconfortable ! A moins d'être taille creuse dans son taille basse.  Et à zéro valeur ajoutée, on prend les courants d’air - un rhume étant si vite arrivé.  https://www.youtube.com/watch?v=dzWc0JTsPhg
×