A la quarantaine, vous êtes encore dans la force de l'âge. Rien ne vous empêche de pratiquer une activité sportive. À condition d’adapter sa pratique à son âge, ses éventuelles pathologies et d’adopter les bons réflexes. Et oui, votre corps ne réagit pas comme à 20 ans, il est donc tout indiqué de se (re)mettre à l'effort en choisissant le bon sport.


Alors, voilà, je suis gourmande, j'aime les gâteaux, le chocolat et le canard ... Mais un jour, je me suis retrouvée dans une famille qui cuisinait végan. Oui et tout à la vapeur, peu salé, avec des légumes du jardin ... C'était super sein mais vraiment bon à mon grand étonnement. Moi qui suis habituée à la bonne vieille cuisine française au beurre ... Mais là, en mangeant végan : miracle ! En deux semaines à peine, j'ai perdue : 7 kg ! Oui, je vous assure. Mon but ce n'était pas du tout de mincir, j'y avais jamais vraiment songé, car je n'étais pas fine mais pas bien portante non plus, donc ça m'allait. Mais maintenant, j'ai voulu garder ce mode de nourriture, car je me sens bien aujourd'hui, aussi bien dans mon corps intérieur et extérieur ! Après ça demande un gros effort, il faut changer toutes ses habitudes, retirer certains ingrédients définitivement de nos placards, comme la plaquette de 250g de beurre, les gâteaux industriels ... ça prend du temps, car il faut se remettre aux fourneaux, mais vraiment ça en vaut la peine.
Il faut surtout muscler les abdominaux transverses. Les schémas suivants de l'abdomen en coupe ou de face permettent de bien visualiser les muscles impliqués dans les divers exercices présentés. Dans le premier schéma on voit bien que le psoas, l'iliaque et le carré des lombes sont à l'arrière des viscères et en avant de la colonne vertébrale. Le transverse, les abdos obliques et les grands droits sont en avant des viscères; tous ces muscles interviennent à des degrés divers dans l'exercice de gainage ventral statique. https://www.youtube.com/watch?v=h5zQT2qpfYI

Garder la forme après 40 ans peut être un défi à mesure que le corps change et vous rappelle votre âge. Il est alors plus important que jamais d’adopter un régime de mise en forme qui vous ressemble, qui s’adaptera à cette étape de votre vie et qui vous permettra de vivre longtemps en santé. Suivez ce programme de mise en forme qui concilie effort et temps de récupération appropriés pour contrer les effets du vieillissement.


Pour rétablir l’équilibre entre les niveaux d’œstrogène et de testostérone, et également réduire le niveau de cortisol, il est important de se reposer et se détendre plusieurs fois par semaine. On peut s’offrir un massage, un sauna, ou tout simplement faire une sieste, prendre un bain chaud, passer un moment agréable avec sa famille, se balader, faire de la méditation… Le fait de faire 2 séances de musculation par semaine permet en outre d’utiliser la testostérone pour la construction du muscle plutôt que pour le stockage de la graisse1.
C’est vraiment cheap  : en plus d’être hautement inflammables,   ça gratte, ça pique, ça fait transpirer et sentir mauvais. Ça passait encore quand on était plus jeunes, et ce pour diverses raisons -l e plus souvent purement économiques. A l’âge adulte c’est terminé. Et puis, moins écolo tu meurs. La plupart des fibres synthétiques sont produites à partir de pétrole, (ressource non-renouvelable) et leur impact environnemental est considérable.
Concernant les facteurs qui augmentent les risques de faire une crise cardiaque ou un AVC à 60 ans, il s'agit du tabagisme, de l'hypertension (et donc le stress), de la cholestérolémie, du surpoids, de la sédentarité et de la consommation régulière d'alcool. Comme tous ces facteurs de risque sont incompatibles avec une activité physique régulière, qui permet en outre pour certains d'en faire diminuer le niveau (surpoids, stress), faire du sport diminue automatiquement les risques de mourir à 60 ans d'une crise cardiaque ou d'un AVC. https://www.youtube.com/watch?v=ZBR6METqbcQ

Sur son blog, Alex Obed explique que les femmes de plus de 40 ans ont une plus grande expérience de la vie et que c'est précieux. "La plupart ont connu le mariage et une séparation et ont des enfants. Elles sont au courant que le prince charmant n'existe pas tout en voulant garder les rennes de leur vie. Elles savent ce qu'elles veulent et sont bien dans leur peau. Les femmes de plus de 40 ans connaissent leur valeur et leur beauté, et ne sont plus prête à s'effacer pour un partenaire. De précédentes relations, elles ont appris comment trouver le juste milieu.
Alors ton poids, qui plus est pour un homme, me paraît "correct", à mon sens tu n'as absolument pas besoin de perdre de poids, mais plutôt de te muscler et pour cela... Pas beaucoup de solutions, pas de miracle, un peu d'efforts, il faudrait te muscler avec quelques séances de sport / semaine. Que manges-tu ? Ton alimentation joue sûrement sur ton ventre et ta "poitrine". https://www.youtube.com/watch?v=n7O3Zjk1EYg
Le plus important est d'avoir une alimentation équilibrée, riche en fibres et en probiotiques. Une alimentation équilibrée permet de limiter la production excessive de graisse abdominale tout en régulant le transit intestinal. Quelle que soit la répartition corporelle de la graisse, chez l'homme sur le ventre, chez la femme plutôt sur les hanches et les cuisses, les conseils nutritionnels pour maigrir sont les mêmes. Lorsqu'un muscle travaille il ne fait pas mincir la région voisine que ce soit pour le ventre, les fesses, les hanches ou les cuisses. La conséquence est que maigrir localement, par exemple seulement maigrir du ventre, est presqu'impossible. On ne peut pas perdre du poids juste là où on veut. En faisant travailler nos muscles on fait disparaitre l'ensemble du tissu adipeux et ceci de manière très inégale. Sur le plan de l'alimentation le problème est le même. Un régime hypocalorique n'agit pas localement pourtant on verra dans le paragraphe suivant qu'un régime Ventre Plat existe quand même. Par ailleurs les liens suivants révèlent les habitudes alimentaires simples à acquérir et efficaces pour perdre la graisse sur tout le corps, avoir un ventre plat et garder la ligne tout en restant en bonne santé :
La quarantaine est l'âge idéal pour se fixer de nouveaux défis et relancer la machine parfois bien huilée. Ce n'est d'ailleurs pas anodin si c'est à partir de cet âge qu'hommes et femmes renouent avec le sport. Cependant, cette « renaissance » est soumise à certains principes afin de pratiquer en toute sécurité. Coup d'œil sur les mots clés à respecter.
Le corps se déshabituera évidemment à l'effort en cas d'arrêt ou d'irrégularité, d'autant plus si l'alimentation ne suit pas. Pour ne plus voir apparaître la graisse chassée, il faut évidemment rester fidèle à ses objectifs. Pour ce faire, une fois que les résultats sont là, on adapte la pratique à son rythme. « Rien n'empêche certain(e)s d'aller courir une à deux fois par semaine durant une demie-heure et d'effectuer en parallèle son circuit de 15 minutes chaque jour », indique la Karine Hellebuyck.

La légende de la quarantaine ou l'âge qui effraie plus d'une femme. Oui, abandonner la trentaine est souvent un challenge difficile à relever. C'est comme si cette année de plus allait tout changer et qu'elle nous vieillirait à tout jamais. Pourtant, on n'abandonne pas notre jeunesse à 40 ans. Au contraire. On est sûre de soi, on a enfin quelques économies et on commence à revivre. Les enfants ont grandi, la maison aussi et les copines sont toujours de la partie. La crise de la quarantaine ? Has-been. Aujourd'hui, on savoure nos 40 ans comme on fêtait notre majorité il y a quelques années. https://www.youtube.com/watch?v=eXyOlGTT9QE

×