La pratique d'un régime ne doit en aucun cas laisser sur sa faim au cours de la journée ou bien à la fin d'un repas. Etre bien rassasié témoigne de besoins caloriques bien couverts. Bien s'alimenter demeure la condition indispensable pour débuter un bon régime. Le changement des mauvaises habitudes alimentaires doit être définitif. Il faut consommer au moins cinq fruits et légumes par jour, lors de chaque repas, en cas de petites faims, frais, surgelés ou encore en conserve. Un petit déjeuner équilibré doit apporter environ 2% de la ration calorique de la journée au minimum, ce qui est loin d'être le cas chez la plupart des personnes. Rappelons également que près de 80% des régimes aboutissent à un échec et à une reprise du poids perdu un an après l'arrêt du régime.
Grâce à votre silhouette qui s’affine, vos progrès hebdomadaires et vos performances réussies, une bien meilleure santé en général, vous allez renforcer votre confiance en vous et avoir un moral en hausse. Il se peut aussi que cette reprise d’une activité sportive vous permette de tisser des liens sociaux nouveaux qui impacteront sur votre santé mentale !
Un exemple concret : dans une étude menée auprès de 41 enfants âgés de 9 à 18 ans, les scientifiques ont remplacé le fructose de leur alimentation par de l’amidon qui fournissait la même quantité de calories. Ils ont constaté que ce simple changement réduisait la graisse hépatique de 3,4 % et la graisse viscérale de 10,6 % en seulement 10 jours 37.
Le plus important est d'avoir une alimentation équilibrée, riche en fibres et en probiotiques. Une alimentation équilibrée permet de limiter la production excessive de graisse abdominale tout en régulant le transit intestinal. Quelle que soit la répartition corporelle de la graisse, chez l'homme sur le ventre, chez la femme plutôt sur les hanches et les cuisses, les conseils nutritionnels pour maigrir sont les mêmes. Lorsqu'un muscle travaille il ne fait pas mincir la région voisine que ce soit pour le ventre, les fesses, les hanches ou les cuisses. La conséquence est que maigrir localement, par exemple seulement maigrir du ventre, est presqu'impossible. On ne peut pas perdre du poids juste là où on veut. En faisant travailler nos muscles on fait disparaitre l'ensemble du tissu adipeux et ceci de manière très inégale. Sur le plan de l'alimentation le problème est le même. Un régime hypocalorique n'agit pas localement pourtant on verra dans le paragraphe suivant qu'un régime Ventre Plat existe quand même. Par ailleurs les liens suivants révèlent les habitudes alimentaires simples à acquérir et efficaces pour perdre la graisse sur tout le corps, avoir un ventre plat et garder la ligne tout en restant en bonne santé :

Un mot sur les crèmes prétendument miracles. Qui n’en produisent hélas aucun. Comme elles ne pénètrent pas le derme, elles ne font rien fondre du tout, ni graisse ni cellulite. Toutefois, elles ont leur utilité, surtout en massage, pour améliorer l’aspect de la peau. Bonne nouvelle par ailleurs: il est inutile de se ruiner en visant le haut du panier des produits de marque. Toute crème hydratante fera l’affaire, même la moins chère.
Une raison possible de cet écart graisseux perdu au niveau ventral est que les grains entiers contiennent plus de fibres, ce qui contribue à ralentir la digestion et à prévenir l'augmentation du taux de sucre sanguin trop rapidement et, par conséquent, contribue à maintenir les niveaux d'insuline bas. La baisse des taux d'insuline semble diminuer la taille des cellules adipeuses dans la région abdominale.
Les organes ont besoin d'oxygène pour fonctionner mais malheureusement notre respiration quotidienne manque d'amplitude et n'apporte pas assez d'oxygène. Remarquez par exemple comme le fait de penser bloque la respiration. Les idées peuvent se comparer à un petit singe qui sauterait d'arbre en arbre, en s'agitant continuellement et en oubliant de respirer.
A 40 ans, la récupération musculaire et nerveuse prend plus de temps. Il convient donc de bien s’échauffer pour préparer le corps à l’effort à fournir. 15 min d’échauffement est un minimum avant votre séance de sport. Ce temps peut être rallongé en fonction de la météo, de l’heure ou de l’âge. En effet, l’âge, un temps froid et un entraînement matinal sont autant de critères vous obligeant à augmenter le temps et la qualité de votre échauffement. https://www.youtube.com/watch?v=3ZVS9FaPvXc
Sauf que cette année, j'ai décidé de vérifier par moi même si c'était le cas pour toutes les mutuelles. Et là surprise : en comparant le prix de ma mutuelle à d'autres, et ce pour des niveaux de garanties strictement équivalents, je constate une différence de tarif SIGNIFICATIVE (et ce même pour des mutuelles connues, je ne parle pas ici de nom inconnu). https://www.youtube.com/watch?v=2t7GE9i2gLc
×