L'étude "Long-Term Risk of Stroke in Myocardial Infarction Survivors", publiée dans le journal "Stroke", a démontré que les sujets qui se mettent à faire du sport à 40 ans ont 37% de moins de chances de mourir d'un accident vasculaire cérébral, d'une crise cardiaque ou d'un cancer à 60 ans. Mais attention, pour que cela soit efficace, il ne s'agit pas de se remettre à n'importe quelle activité sportive.
Vous adorez tôt comme moi les chaussures à talons ? Parfait, les hommes en raffolent …En revanche, on opte pour des talons hauts mais raisonnables : on oublie définitivement nos talons de 8 ou 10 cm que l’on mettait il y a encore peu et on préfère les talons de 5 à 7 cm tout au plus. Ainsi, on arrive à être sexy  à 40 ans sans tomber dans la vulgarité et on préserve notre dos.

Entrainez-vous en courtes sessions. Certaines recherches ont démontré que faire de courtes séances d'exercice et de brefs efforts intenses suivis de courts moments de repos peut permettre de favoriser l'augmentation de l'endurance et la construction de muscles plus rapidement que certains entrainements plus conventionnels [8]. Perdre du poids avec l'entrainement fractionné


De plus, la consommation passée ou présente de tabac est le danger numéro un pour une personne de 40 ans désirant se (re)mettre au sport. En effet, la nicotine favorise le dépôt de cholestérol dans les artères et augmente, de ce fait, les périls de maladies cardio-vasculaires. Un fumeur de 40 ans qui se remet au sport est un excellent candidat à l'infarctus, à fortiori s'il est en surpoids. Encore une fois, l'examen clinique est incontournable avant de commencer.
D'ailleurs, si vous êtes un débutant complet, vous devriez bien progresser pendant quelques années avant de véritablement vous heurter à des difficultés de stagnation. Si vous étiez également déjà un peu sportif auparavant, alors vous allez gagner du temps pour apprendre les mouvements et vous sentir à l'aise dans votre pratique. Bref, votre progression n'en sera que meilleure.
Si le dessert est une portion d’un repas dont vous ne parvenez pas à abandonner, vous devrez probablement renoncer aussi à avoir un ventre plat. Le sucre provoque une adhérence de la graisse du ventre, de sorte qu’une sucrerie tous les soirs peut causer beaucoup de dégâts. Si votre dent sucrée est accaparante, essayez de remplacer votre dessert habituel par un morceau de fruit. Même si le fruit contient aussi du sucre, il contient également des fibres et d’autres nutriments qui aident à maintenir votre poids.
Si tel est le cas, il pourra faire procéder à des examens complémentaires orientés dans la direction du facteur incriminé. Si l’on respecte les contre-indications ou tout au moins, si en fonction de facteurs de risque, on accepte certaines prescriptions de modération adaptées à son état physique du moment, il n’y a pas de raison pour que le sport soit considéré comme devant avoir des effets dangereux.

L'enjeu sanitaire est aussi très présent. La mesure du tour de taille est l'information la plus pertinente pour connaitre son risque de mortalité; elle est même plus fiable que l'indice de masse corporelle c'est à dire le rapport entre la taille et le poids. Le gras le plus nuisible à la santé est le gras du ventre, celui qui est fixé sur les organes de la cavité abdominale. Maigrir en ayant un ventre plat fait disparaître cette mauvaise graisse
Commencer un entraînement en endurance après 40 ans n’est pas trop tard pour être en meilleure santé cardiovasculaire à 60 ans. Le VO2max et la fréquence cardiaque de repos ne diffèrent pas chez des seniors de 60 ans ayant commencé à s’entraîner avant 30 ans de chez ceux ayant commencé après 40 ans. Au niveau cardiaque, sans surprise, les résultats du groupe 2 et 3 étaient meilleurs que le groupe 1. Seul un entraînement initié avant 30 ans semble cependant apporter certains bénéfices vasculaires à l’effort, non retrouvés chez les seniors ayant commencé après 40 ans. https://www.youtube.com/watch?v=97J5hzFjg3I
Vous pouvez procéder avec un bon vieux cahier et un crayon pour faire un journal de régime ou vous pouvez aussi utiliser les nouvelles technologies et télécharger une des nombreuses applications existantes de calcul de perte de poids. Nombre d'entre elles vous aident à compter les calories, les glucides, les graisses et les protéines et prennent aussi en compte les exercices que vous faites. https://www.youtube.com/watch?v=TyXnVTALGM0
×