Comptez les calories. L'idée que la perte de poids n'est liée qu'à l'apport ou à la perte de calorie passe de plus en plus de mode. Il est un fait que tout le monde a un corps différent et que toutes les calories ne sont pas faites de la même façon. En plus de cela, il est vraiment ennuyeux de compter les calories. Ceci étant dit, les calories restent tout de même une bonne façon d'avoir une idée générale. Pour ce régime-ci, comptez les calories que vous absorbez pendant toute la journée. Si vous y êtes vraiment bien arrivé, récompensez-vous avec un morceau de chocolat noir ou un morceau supplémentaire de poitrine de poulet. N'en faites pas trop, mais évitez de vous sentir comme si vous vous priviez de tout.

Bien souvent il suffit d’investir un peu plus dans la qualité, d’être un peu plus sobre sans pour cela être ringarde. Un short par exemple peut être porté à 40 ans sans problème mais il se doit de ne pas être trop moulant, d’être de bonne coupe et de bonne qualité. Vous n’osez plus mettre de robes en été parce que vos jambes ne sont plus ce qu’elles étaient et les conseils que l’on vous donne c’est de porter des collants opaques qui vous donnent encore plus l’impression d’avoir 100 ans ! Les collants couleurs chair peuvent parfois être la solution mais il faut savoir le choisir, il doit être très fin et non en mousse, ne pas être brillant et vous pouvez même en porter avec des dessins (s’ils restent discrets). Grâce à eux, vous pouvez remettre vos robes au printemps et vous sentir féminine. Vous voyez, tout est encore possible !
D'ailleurs, si vous êtes un débutant complet, vous devriez bien progresser pendant quelques années avant de véritablement vous heurter à des difficultés de stagnation. Si vous étiez également déjà un peu sportif auparavant, alors vous allez gagner du temps pour apprendre les mouvements et vous sentir à l'aise dans votre pratique. Bref, votre progression n'en sera que meilleure.
Dans votre quête aux abdos apparents, il peut être facile de vous laisser avoir par des publicités bien flashy remplies de promesses au marketing galvaudé. Les belles landing pages, agrémentées de vidéo aux allures professionnelles et aux textes rédigés par des gurus du marketing (avec un soupçon de témoignages qui vendent du rêve) rendent particulièrement compliqué de faire le distinguo entre ce qui marche, et ce qui sent l’arnaque.
Si vous vous trouvez dans un restaurant, commandez toujours la plus petite option disponible. Par exemple, un sandwich de 6 pouces peut facilement vous soutenir. Nul besoin d’y aller pour le grand format de 12 pouces. Au cinéma, prenez le petit maïs éclaté. Au restaurant, prenez la petite salade. Ici aussi, les études ont montré que nous avons tendance à manger tant qu’il y en aura dans votre assiette, même si vous êtes rassasié depuis longtemps.
Vous l’aurez compris, il est contre-productif de cumuler entraînement intensif et régime pauvre en calories pour perdre la graisse du ventre. D’ailleurs, il est conseillé d’éviter tout type de régime extrême quel qu’il soit (pauvre en glucides, lipides…). Il vaut mieux faire le choix soit de manger plus en s’entraînant plus, soit de manger moins en s’entraînant moins, sachant que la dernière option montre souvent de meilleurs résultats1. Par ailleurs, le fait de marcher à un rythme lent pour se relaxer une heure par jour permet de faire baisser considérablement le niveau de cortisol et constitue l’un des meilleurs exercices pour les femmes ayant de la graisse abdominale récalcitrante.

Il n’est toutefois pas facile de modifier nos comportements. C’est un travail à long terme que d’arriver à se nourrir quotidiennement d’une façon plus équilibrée en respectant consciencieusement les valeurs de base pour une assiette idéale: légumes et fruits, protéines (animales et végétales), féculents (riz, pâtes, pommes de terre). «Il est indispensable que ce changement d’habitudes n’exige pas trop d’efforts et devienne petit à petit un réflexe, une manière de manger à vie», dit le médecin. C’est le plus sûr moyen de maigrir et surtout de ne pas regrossir, remarque le Dr Pataky, qui bannit carrément de son vocabulaire le mot régime. «Restrictifs, ils sont tous contraignants et frustrants.» Il est vrai que certains vous font perdre très vite du poids. Mais on y laisse principalement du muscle, et dès qu’on reprend ses mauvaises habitudes alimentaires, hop!, les kilos reviennent au galop, généralement avec un bonus à la clé… A oublier également les produits light, qui ne trompent pas le cerveau et se transforment en autant de pousse au crime, en aiguisant vos envies de sucre et de gras.

Atlantico : Une nouvelle étude américaine publiée dans le journal Stroke (voir ici), menée sur 20 000 hommes et femmes, démontre que les sujets en bonne forme physique à 40 ans ont 37% de moins de chances de mourir d'un accident vasculaire cérébral, d'une crise cardiaque ou d'un cancer à 60 ans. Comment cette étude a-t-elle été réalisée et que nous apprend-elle précisément ? https://www.youtube.com/watch?v=-MqB5nq2z2w
×