Le premier type correspond au cas le plus grave puisqu’il peut être à l’origine de maladies cardiovasculaires. L’aspect de votre ventre ne permet pas de déterminer le type de graisse dont vous souffrez. Seules des analyses médicales permettront de le savoir (prise de sang, mesure de la tension artérielle…). Si les médecins vous diagnostiquent ce syndrome métabolique, il est fortement conseillé de changer ses habitudes et d’opter pour une hygiène de vie plus saine.
- La durée et l’intensité des séances doivent aller crescendo.Au début, les séances de sport peuvent ne durer que 15 minutes. Si l’effort semble insurmontable, c’est normal. Au bout de 3 semaines, on s’habitue et on en redemande.- On ne s’entraîne ni le ventre vide ni le ventre plein.- On choisit une discipline qui nous amuse. Sport, ça doit rimer avec plaisir.
Huiles : riches en acides gras mono-insaturés très sains, les huiles à base de colza, de carthame, de sésame, soja, noix, graines de lin, de tournesol, d'olive et l'huile d'arachide sont recommandées. Même si elles ne conduisent pas à des abdominaux en béton, elles sont saines dans un régime de style méditerranéen. Et, si vous êtes prédisposés à l'accumulation graisseuse dans la zone abdominale et les problèmes cardiovasculaires, elles sont particulièrement utiles.
Pareillement important pour venir à bout de la bouée, l’exercice physique. En privilégiant particulièrement tout ce qui touche au cardio, comme le vélo, la course, le tapis roulant. Plus simple, la marche exécutée d’un bon pas, à raison d’une trentaine de minutes par jour. En revanche, si les abdos sont bons pour le gainage, ils ne vous aideront pas à éliminer votre graisse viscérale.
Avant de commencer, il est indispensable d’évaluer le fonctionnement cardiovasculaire, celui qui pose, au plan de l’espérance de vie, le plus de problème. Ensuite, proposer une activité type endurance, c’est-à-dire aérobie, en liberté d’oxygène, sans essoufflement intense (ski de fond, marche rapide, natation, course à pied, etc.) En réalité, ce sportif tardif est généralement docile, suit les conseils et n’est pas esclave du chronomètre.

Des chaussures adaptées à la morphologie Une fois que la tenue est bien choisie, il faut ensuite trouver la paire de chaussures idéale. Si vous êtes petite, fuyez les chaussures montantes. Elles risquent de tasser votre silhouette. Préférez des chaussures plus décolletées. Ne craignez ni votre âge ni votre morphologie. Plus vous les assumez, parfait votre look sera. Rester sexy après 40 ans est tout à fait possible. Il est inutile de vouloir suivre aveuglément la mode et paraître plus jeune à tout prix.
On vient de vous désespérer pour un bon moment ? L'objectif de tout cela était pourtant de se rendre compte des freins, nombreux, à une perte de graisse abdominale. Pour pouvoir mettre toutes les chances de votre côté ! Le secret : la perte de graisse abdominale nécessite la combinaison d'un régime faible en calories et riche en fibres et d'exercices physiques cardiovasculaires et musculaires.
Vous pouvez procéder avec un bon vieux cahier et un crayon pour faire un journal de régime ou vous pouvez aussi utiliser les nouvelles technologies et télécharger une des nombreuses applications existantes de calcul de perte de poids. Nombre d'entre elles vous aident à compter les calories, les glucides, les graisses et les protéines et prennent aussi en compte les exercices que vous faites. https://www.youtube.com/watch?v=TyXnVTALGM0
×