Mais un bilan personnel n’est pas suffisant : il est nécessaire de consulter un médecin (et dans l’idéal un médecin du sport) pour effectuer un check-up complet, et surtout un bilan de votre santé cardiaque via un électrocardiogramme d’effort, qui est le seul bilan capable d’anticiper le degré de danger que peut consister la pratique d’un sport pour vous.

Vous êtes fan des vêtements d'inspiration street ou alors au contraire très preppy ? Attention, ces pièces branchées ne sont pas si simples à adopter. Il faut les apprivoiser. A moins d’avoir la silhouette de Kate Moss, on vous déconseille les crop-top. Vous savez, ces petits bouts de tissus dont raffolent Kendall Jenner et Gigi Hadid. Si toutefois, vous les affectionnez tout particulièrement, associez-les avec des jupes ou pantalons à la taille-haute afin d'équilibrer l'ensemble. Enfin les vêtements avec des messages ou logo - sauf s’ils sont discrets - sont à utiliser avec modération et à mixer avec des pièces légèrement plus sobres.


Quand on souhaite se remettre au sport après 40 ans, c’est souvent pour perdre du poids ou pour prouver à ses enfants qu’on est toujours dans le coup. Cependant, c’est le plaisir qui doit vous animer. Ne choisissez pas un sport par contrainte. Certes pour maigrir, la course à pied est plus efficace que le Pilates car elle permet de brûler davantage de calories. Néanmoins, si vous n’aimez pas courir, vos séances ne seront pas productives. Autant pratiquer du Pilates si c’est ce qui vous motive. A terme, pratiqué régulièrement, cette activité sera plus efficace car vous y serez plus assidu.
Faites fondre la graisse avec des céréales. Une alimentation riche en céréales complètes modifie le glucose et la réponse de l'insuline dans votre corps, ce qui accélère la fonte de la graisse, dont la graisse viscérale, cette couche profonde de la graisse qui est plus facile à bruler pour votre corps que la graisse sous-cutanée (le gras que vous pouvez voir et saisir).
Lorsque l’on mange trop rapidement, le processus de digestion est perturbé. Cela s’explique très simplement : une vingtaine de minutes s’écoulent entre le moment où l’on commence à manger et la satiété, quand on perçoit la sensation d’être rassasiée. Aussi, plus on mange lentement, moins le nombre de calories consommées durant ce laps de temps sera conséquent.

Les habitudes alimentaires doivent être changées progressivement à votre rythme sans que vous aillez l'impression de vous priver. En plus ainsi votre flore intestinale évoluera progressivement : elle est souvent à l'origine de surpoids. Vous pouvez commencer par essayer de réduire progressivement le sucre dans votre alimentation puis de limiter les produits laitiers.
Continuer à manger des féculents à chaque repas : pâtes, riz, pommes de terre ou pain. Ils procurent un sentiment de satiété et apportent l'énergie dont vous avez besoin, ainsi que des fibres. En revanche tout ce qui les accompagne est à limiter : sauces grasses, beurre, fromage, crème fraîche, etc. Il faut donc consommer ces féculents seuls ou avec un assaisonnement sans sucre ni sans matières grasses ;
Entrainez-vous en courtes sessions. Certaines recherches ont démontré que faire de courtes séances d'exercice et de brefs efforts intenses suivis de courts moments de repos peut permettre de favoriser l'augmentation de l'endurance et la construction de muscles plus rapidement que certains entrainements plus conventionnels [8]. Perdre du poids avec l'entrainement fractionné

La graisse au niveau du ventre n'est la plus facile à perdre... On peut déjà commencer par revoir son alimentation (y compris sa consommation d'alcool, très calorique). Ensuite le premier conseil auquel on pense c'est l'activité physique (privilégiez le cardio) mais si vraiment ça ne suffit pas, pour savoir comment perdre la graisse abdominale pour un homme, le mieux est de consulter un diététicien ou un médecin nutritionniste. Les poignées d'amour et la bouée, ça n'a rien de sexy
Vous êtes fan des vêtements d'inspiration street ou alors au contraire très preppy ? Attention, ces pièces branchées ne sont pas si simples à adopter. Il faut les apprivoiser. A moins d’avoir la silhouette de Kate Moss, on vous déconseille les crop-top. Vous savez, ces petits bouts de tissus dont raffolent Kendall Jenner et Gigi Hadid. Si toutefois, vous les affectionnez tout particulièrement, associez-les avec des jupes ou pantalons à la taille-haute afin d'équilibrer l'ensemble. Enfin les vêtements avec des messages ou logo - sauf s’ils sont discrets - sont à utiliser avec modération et à mixer avec des pièces légèrement plus sobres.
L'enjeu sanitaire est aussi très présent. La mesure du tour de taille est l'information la plus pertinente pour connaitre son risque de mortalité; elle est même plus fiable que l'indice de masse corporelle c'est à dire le rapport entre la taille et le poids. Le gras le plus nuisible à la santé est le gras du ventre, celui qui est fixé sur les organes de la cavité abdominale. Maigrir en ayant un ventre plat fait disparaître cette mauvaise graisse
Alors ton poids, qui plus est pour un homme, me paraît "correct", à mon sens tu n'as absolument pas besoin de perdre de poids, mais plutôt de te muscler et pour cela... Pas beaucoup de solutions, pas de miracle, un peu d'efforts, il faudrait te muscler avec quelques séances de sport / semaine. Que manges-tu ? Ton alimentation joue sûrement sur ton ventre et ta "poitrine".

A la quarantaine, vous êtes encore dans la force de l'âge. Rien ne vous empêche de pratiquer une activité sportive. À condition d’adapter sa pratique à son âge, ses éventuelles pathologies et d’adopter les bons réflexes. Et oui, votre corps ne réagit pas comme à 20 ans, il est donc tout indiqué de se (re)mettre à l'effort en choisissant le bon sport.
L’opération consiste à aspirer la graisse avec une canule de 3 à 5 millimètres de diamètre, en anesthésie locale pour de petites surfaces et en anesthésie générale pour les plus importantes. Mais en aucun cas il faut considérer la liposuccion comme un traitement d’obésité. «C’est un acte chirurgical et on ne doit pas banaliser les risques de complications: infection, saignements… Il peut aussi y avoir des bleus, des gonflements. Ou des irrégularités qui sont souvent réversibles et se réduisent avec des massages.»

Comme pour le jean, le choix du tee-shirt est essentiel. Dans une matière simple (en coton par exemple) et uni, on le choisit donc de la bonne coupe : impérativement col rond plus ou moins échancré, près du corps sans être moulant, et avec des coutures les plus plates et simples possibles. Laissez donc vos modèles Mario Bros ou ZZ Top au placard, ou réservez-les aux dimanches à la maison.
L’huile de krill contient des acides gras EPA et DHA, lesquels ont un impact positif sur le centre de motivation du cerveau (source). Un grand plus si vous voulez également faire du sport. Si vous êtes végétarien, vous pouvez vous tourner vers l’huile d’algue. Si vous recherchez une capsule moins chère mais de bonne qualité, optez pour l’huile de poisson.
Rien de tel pour couper l'horizon ! Il a connu son heure de gloire dans les années 2000 et a même réussi à évincer (un temps) notre vieux Levis 501 en le faisant passer pour un vintage ringard. Aujourd’hui, ce fourbe ne dupe plus personne et compte de moins en moins d’adeptes. On sait qu’il est indécent (ça c'est bien), mais il est surtout inconfortable ! A moins d'être taille creuse dans son taille basse.  Et à zéro valeur ajoutée, on prend les courants d’air - un rhume étant si vite arrivé.  https://www.youtube.com/watch?v=dzWc0JTsPhg
×