J'ai abordé cette question de "pré-ménopause" et c'est qu'elle que chose qui ne lui a pas du tout fait plaisir ! Sans doute car cela veut dire que quelque part on a pris "un coup de vieux", et qu'une des fonctions du corps de la femme est en train de partir. Nous avons un couple d'ami dont la femme a été ménopausée à 40 ans, et qui a très mal vécue cela, comme quoi ce n'était plus comme avant et qu'une page était tournée. Evidemment, nous les hommes, n'avons pas ce problème hormonal et il nous est sans doute plus difficile de le comprendre. A cela s'ajoute le train-train quotidien, alors je crois que vous avez raison et qu'il faut se remettre en question et réapprendre l'amour et la complicité au niveau du couple. Sinon c'est l'éloignement et, je le voie dans mon entourage, le côté "prédateur" de l'homme qui a tendance a reprendre le dessus, au détriment du couple. Mais je n'en suis pas encore là, car j'aime ma femme, et elle m'a dit qu'elle m'aimait toujours, donc je crois qu'il va falloir que je la re-séduise... C'est difficile à admettre, car on se demande pourquoi l'autre n'a plus envie de vous. Alors, mesdames, si vous aimez votre compagnon, n'oubliez pas les câlins...
Rien de nouveau sous le soleil, serez-vous tentés de dire. Certes, sauf que l’important n’est pas de savoir les choses, mais d’entreprendre ce qu’il faut pour qu’elles aient un effet. Economiser, par exemple, un croissant par jour, pour ceux qui ont l’habitude d’en manger deux au petit-déjeuner, peut leur valoir dix kilos en moins en une année. Voilà qui incite à la réflexion!
Charles Lamontagne suggère de commencer sa séance par une période d'échauffement sur tapis roulant ou à la corde à danser, une option intéressante et peu coûteuse si on est à la maison. On commence en douceur, pendant deux minutes, puis on augmente le rythme pour les deux suivantes. L'effort devrait être modéré, ce qui veut dire qu'il nous est possible de parler mais non de chanter!
Perdre de la graisse abdominale pour un homme commence vraiment par une révision de l'alimentation. Ces messieurs sont favorisés au niveau hormonal par rapport à nous les femmes et ils stockent moins que nous. Donc ce sont plus des facteurs extérieurs qui les font grossir dont un mauvais équilibre alimentaire. Alors bien sûr que le sport ne fera qu'aider la perte de poids mais je pense que la priorité c'est l'assiette. Pour ceux qui souffrent de problèmes endocriniens, comme le diabète notamment, c'est plus difficile à gérer.
Cette appréciation de l’état cardiaque se fait à partir d’un électrocardiogramme d’effort, seul capable de déceler un risque d’infarctus lequel constitue le danger majeur qui guette un « sportif d’occasion ». Ce bilan sera complété par des analyses sanguines. Avec ces différentes sources d’information, le médecin peut constater l’existence éventuelle de facteur de risque.
Sauf que cette année, j'ai décidé de vérifier par moi même si c'était le cas pour toutes les mutuelles. Et là surprise : en comparant le prix de ma mutuelle à d'autres, et ce pour des niveaux de garanties strictement équivalents, je constate une différence de tarif SIGNIFICATIVE (et ce même pour des mutuelles connues, je ne parle pas ici de nom inconnu). https://www.youtube.com/watch?v=2t7GE9i2gLc
×