Mangez plus souvent. Assurez-vous de bien avoir lu ce troisième mot : mangez plus souvent. Pensez-y de cette façon : si vous n'avez que 5 morceaux de cèleri à manger par jour (ce n'est pas conseillé, seulement pour l'exemple), vous ne voulez pas tous les manger au petit déjeuner. Vous devez espacer leur consommation pour en garder lorsque vous aurez faim. Vous n'allez pas beaucoup manger pendant ces deux semaines. Alors, mangez moins, mais mangez plus souvent. Cela aidera votre estomac à moins ressentir la faim.
Les habitudes alimentaires doivent être changées progressivement à votre rythme sans que vous aillez l'impression de vous priver. En plus ainsi votre flore intestinale évoluera progressivement : elle est souvent à l'origine de surpoids. Vous pouvez commencer par essayer de réduire progressivement le sucre dans votre alimentation puis de limiter les produits laitiers.
La pratique d'un régime ne doit en aucun cas laisser sur sa faim au cours de la journée ou bien à la fin d'un repas. Etre bien rassasié témoigne de besoins caloriques bien couverts. Bien s'alimenter demeure la condition indispensable pour débuter un bon régime. Le changement des mauvaises habitudes alimentaires doit être définitif. Il faut consommer au moins cinq fruits et légumes par jour, lors de chaque repas, en cas de petites faims, frais, surgelés ou encore en conserve. Un petit déjeuner équilibré doit apporter environ 2% de la ration calorique de la journée au minimum, ce qui est loin d'être le cas chez la plupart des personnes. Rappelons également que près de 80% des régimes aboutissent à un échec et à une reprise du poids perdu un an après l'arrêt du régime.
Rien de nouveau sous le soleil, serez-vous tentés de dire. Certes, sauf que l’important n’est pas de savoir les choses, mais d’entreprendre ce qu’il faut pour qu’elles aient un effet. Economiser, par exemple, un croissant par jour, pour ceux qui ont l’habitude d’en manger deux au petit-déjeuner, peut leur valoir dix kilos en moins en une année. Voilà qui incite à la réflexion!

Il n’est toutefois pas facile de modifier nos comportements. C’est un travail à long terme que d’arriver à se nourrir quotidiennement d’une façon plus équilibrée en respectant consciencieusement les valeurs de base pour une assiette idéale: légumes et fruits, protéines (animales et végétales), féculents (riz, pâtes, pommes de terre). «Il est indispensable que ce changement d’habitudes n’exige pas trop d’efforts et devienne petit à petit un réflexe, une manière de manger à vie», dit le médecin. C’est le plus sûr moyen de maigrir et surtout de ne pas regrossir, remarque le Dr Pataky, qui bannit carrément de son vocabulaire le mot régime. «Restrictifs, ils sont tous contraignants et frustrants.» Il est vrai que certains vous font perdre très vite du poids. Mais on y laisse principalement du muscle, et dès qu’on reprend ses mauvaises habitudes alimentaires, hop!, les kilos reviennent au galop, généralement avec un bonus à la clé… A oublier également les produits light, qui ne trompent pas le cerveau et se transforment en autant de pousse au crime, en aiguisant vos envies de sucre et de gras.
Le deuxième conseil concerne l'apport de calories et de minéraux. Il est important d'avoir une alimentation, certes hypocalorique, mais surtout basée sur les principes du régime crétois et excluant les sucres rapides. Elle doit être à base de produits non transformés issus de l'agriculture biologique plus riche en nutriments et plus nourrissants que les produits transformés et appauvris de l'industrie agro-alimentaire. Ce programme diététique doit idéalement s'appuyer sur les conseils et le suivi d'un professionnel diplomé pour éviter de perdre du poids trop vite ce qui est néfaste à long terme.

Aucun régime ne peut se pratiquer sans activité physique régulière. Une activité physique régulière est indispensable pour envisager de perdre du poids. Le sport participe à une stabilisation du poids et répartit harmonieusement la masse musculaire afin d'aboutir à une modification de la silhouette. Pratiquer a minima 2 à 3 séances d'environ 30 à 40 minutes de sport chaque semaine. Faire des exercices de gymnastique, de la marche, du jogging, de la natation, du vélo. Effectuer une activité physique de façon régulière...et surtout progressive. Prendre l'avis de votre médecin en cas de surpoids important étant donné les risques articulaires ou cardio-vasculaires.
À condition de se soumettre à cet indispensable bilan de santé (ensuite, une fois par an minimum), de réduire ses facteurs de risque et de pratiquer régulièrement une activité physique sans solliciter excessivement l’organisme, on peut commencer à en toucher les dividendes. Les bienfaits de la musculation sont nombreux : coeur plus fort et au rythme de repos plus lent, meilleure circulation sanguine, utilisation des graisses et des sucres améliorée sans parler du bien être pendant et après l’exercice et de l’espérance de vie notoirement accrue.
Si votre régime va durer pendant quelque temps, vous pourriez dédier une journée entière à manger. Mangez ce qui vous fait plaisir, n'importe quoi. Le mieux serait tout de même de vous limiter à une ou deux heures pendant cette période de quatorze jours. Alors, pendant 60 minutes de cette semaine de régime, sortez en ville. Mais après cela, vous devez revenir à votre régime.
La pratique d'un régime ne doit en aucun cas laisser sur sa faim au cours de la journée ou bien à la fin d'un repas. Etre bien rassasié témoigne de besoins caloriques bien couverts. Bien s'alimenter demeure la condition indispensable pour débuter un bon régime. Le changement des mauvaises habitudes alimentaires doit être définitif. Il faut consommer au moins cinq fruits et légumes par jour, lors de chaque repas, en cas de petites faims, frais, surgelés ou encore en conserve. Un petit déjeuner équilibré doit apporter environ 2% de la ration calorique de la journée au minimum, ce qui est loin d'être le cas chez la plupart des personnes. Rappelons également que près de 80% des régimes aboutissent à un échec et à une reprise du poids perdu un an après l'arrêt du régime.
En poursuivant votre navigation (notamment via une action de scrolling - faire défiler la page), vous acceptez l’utilisation de Cookies nous permettant de personnaliser le contenu et les annonces, d’offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d’analyser notre traffic. Nous partageons également des informations sur l’utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, de publicités, et d’analyses, qui peuvent combiner celles-ci avec d’autres informations que vous leur avez fournies ou qu’ils ont collectées lors de votre utilisation des services. Pour en savoir plus, et notamment, pour vous opposer à leur utilisation, nous vous invitons à consulter notre Charte pour la Protection des Données et à paramétrer vos cookies.

De nombreuses études (Annals of Internal Medicine, European Journal of Clinical Nutrition...) évoquent le grignotage compulsif pre ou post mauvaise nuit. D'abord parce que le temps qu'on ne passe pas à dormir on le passe à manger, ensuite parce que lorsqu'on est fatigué on a tendance à choisir des aliments plus "énergétiques" (riches et caloriques) pour contrer la fatigue. Hormonalement parlant, le phénomène s'explique ainsi : pendant le sommeil on sécrète de la leptine, une hormone qui provoque un sentiment de satiété et favorise la métabolisation de la graisse, tandis que lorsqu'on est éveillé, la ghréline, une autre hormone, nous donne l'impression d'avoir faim.
Rester attirante sans dérapage, selon moi, c’est être raccord avec son esprit dans un vêtement bien coupé. C’est être raccord avec un lieu et ce qu’on y fait. C’est être raccord avec le temps qu’il fait. Mon esprit est de plus en plus fantaisiste et audacieux, alors mes vêtements aussi. Mon esprit et mon corps bougent sans arrêt alors je change souvent de vêtements. Mon esprit voyage alors mes vêtements sont faciles à vivre, à emporter, à déshabiller partout où je vais.
Les études ont montré que les gens qui mangent des céréales au déjeuner tous les jours ont beaucoup moins de chances de devenir obèses et développer du diabète que les gens qui n’en mangent pas. Ces personnes consomment aussi davantage de fibres et de calcium – et moins de gras- que ceux qui mangent d’autres aliments pour déjeuner. Mangez aussi du gruau d’avoine et diversifiez les sortes de céréales pour varier les nutriments. Choisissez aussi les céréales qui ne contiennent pas trop de sucre.

L’huile de krill contient des acides gras EPA et DHA, lesquels ont un impact positif sur le centre de motivation du cerveau (source). Un grand plus si vous voulez également faire du sport. Si vous êtes végétarien, vous pouvez vous tourner vers l’huile d’algue. Si vous recherchez une capsule moins chère mais de bonne qualité, optez pour l’huile de poisson.


Salut. Vous souhaitez perdre du bas du ventre car vous ne supportez plus vos bourrelets, le gras qui se trouve autour de votre petit bidon vous fait horreur et vous en avez assez de devoir rentrer le ventre à chaque fois que vous êtes en maillot de bain l’été parce que vous êtes complexéeil faut surveiller votre alimentation et opter pour une nourriture équilibrée qui va participer à l’amincissement de l’ensemble de votre corps. De par mon expérience, la plupart des diètes échouent parce qu’elles ont une approche longue, lente et ennuyeuse vis à vis la perte de graisse.
Vous travaillez assis toute la journée? Le fait de marcher 5 minutes à chaque 2 heures a le même effet que de marcher 20 minutes à la fin de la journée. Ce court exercice vous éloignera aussi des collations peu santé que l’on a tendance à manger à la pause au travail. En cas de petite faim, optez plutôt pour l’une de ces 31 collations savoureuses pour maigrir sans effort.
Mon mari a une grosse bedaine alors que le reste de son corps semble plus "normal". Il ne boit pas plus d'un verre par jour, il aime bien manger et ne fait pas de sport. Je me demande comment un homme peut perdre facilement son gros ventre ? Est ce que la liposuccion serait une bonne solution ou est ce que cela oblige à ne plus faire d'excès après (ce qu'il ne saurait pas accepter) ? Je ne sais pas s'il y a d'autres alternatives moins invasives mais tout aussi efficaces ? Merci de votre aide.

L'enjeu sanitaire est aussi très présent. La mesure du tour de taille est l'information la plus pertinente pour connaitre son risque de mortalité; elle est même plus fiable que l'indice de masse corporelle c'est à dire le rapport entre la taille et le poids. Le gras le plus nuisible à la santé est le gras du ventre, celui qui est fixé sur les organes de la cavité abdominale. Maigrir en ayant un ventre plat fait disparaître cette mauvaise graisse
Être un bourreau de travail peut affecter votre tour du ventre. Être assis pendant huit heures à un bureau sans pauses signifie que vous perdez des chances de faire de l’activité physique qui pourrait vous aider à brûler des calories. Il diminue également l’activité de l’enzyme brûlant la lipoprotéine lipase (la graisse). Levez-vous, étirez-vous, prenez des pauses de salle de bains, allez chercher de l’eau à la cuisine ou promenez-vous dans le quartier pendant l’heure du lunch. Retrouvez plus d’astuces pour bouger au travail.
Le deuxième type d'entraînement, c'est de la cardio pure qui va bouffer la masse musculaire et sécher le corps petit à petit. J'ai déjà expliqué les chiffres derrière la cardio, 1kg de graisse représentant 9000 calories... à raison de 300 calories par 30 minutes de cardio, je vous laisse faire le calcul... J'ai toujours absolument ridicule tous ces boudins femmes qui tentent de se remettre un brin en forme à l'aide de la cardio. Elles se jettent à coeur perdu dans des entraînements à base de cardio ou de fitness sans résistance musculaire, pendant quelques semaines, sans rien y comprendre avant d'abandonner au bout de quelques mois sans avoir obtenu de résultats et pour cause... Mise à part la passion de la cardio qui est prenante j'en conviens, tous ceux qui cherchent autre chose comme l'aspect esthétique, se plantent totalement. Ils symbolisent cette immense catégorie d'humains qui fait quelque chose pour se donner bonne conscience au lieu de faire des choses pour obtenir un résultat concret. La cardio est donc soit une passion soit le support d'une névrose.

Au déjeuner, vous pouvez choisir de boire un jus ou une boisson sucrée. Pour le reste de la journée, tenez-vous en à l’eau au lieu du jus ou du soda. Consultez la liste des meilleures et des pires façons de s’hydrater. Un Américain moyen consommerait 245 calories par jour en boisson gazeuse. C’est approximativement 90 000 calories par année ou… 25 livres! Les études montrent d’ailleurs qu’en plus des calories, les boissons sucrées ne sont pas aussi rassasiantes que les boissons moins sucrées ou qu’une collation santé.

J'ai 15 ans et je mesure 1m61 (5'3”) pour 72 kg (158 lbs). Je pesais 81kg (180 lbs) et j'ai réussi à perdre 10kg en 5 mois environ. Depuis 2 mois, je craque très souvent. Juste aujourd'hui, j'ai encore bu du coca et j'ai mangé 2 morceaux de chocolat à 30% m.g et des biscuits.. J'ai aussi pris une énorme quantité de fromage et de pâte (lasagne). Je trouve ça tellement bon que je ne peux pas m’empêcher de tout manger ! Je ne perds pas de poids même si je fais un peu de sport tous les jours.. Je sais bien que l'alimentation est très importante pour perdre du poids, mais je voudrais tellement manger ce que j'aime et MAIGRIR !! Je ne sais pas me modérer et comme dans ma famille, on ne mange pas très santé et bien ça ne m'aide vraiment pas... Aidez-moi svp ! Comment avez-vous fait vous ?!
Il y a une bonne raison pour laquelle il n’existe pas beaucoup de restaurants décorés en bleu. La couleur aurait comme effet de diminuer l’appétit. Entourez-vous donc de bleu pendant que vous mangez : servez les repas dans des assiettes bleues, peinturez vos murs de cuisine en bleu, choisissez une nappe et des napperons bleus, et vous diminuerez ainsi votre appétit. Au contraire, le rouge, le jaune et l’orange auraient l’effet inverse, selon plusieurs études.
Concernant les facteurs qui augmentent les risques de faire une crise cardiaque ou un AVC à 60 ans, il s'agit du tabagisme, de l'hypertension (et donc le stress), de la cholestérolémie, du surpoids, de la sédentarité et de la consommation régulière d'alcool. Comme tous ces facteurs de risque sont incompatibles avec une activité physique régulière, qui permet en outre pour certains d'en faire diminuer le niveau (surpoids, stress), faire du sport diminue automatiquement les risques de mourir à 60 ans d'une crise cardiaque ou d'un AVC.

Vous l’aurez compris, il est contre-productif de cumuler entraînement intensif et régime pauvre en calories pour perdre la graisse du ventre. D’ailleurs, il est conseillé d’éviter tout type de régime extrême quel qu’il soit (pauvre en glucides, lipides…). Il vaut mieux faire le choix soit de manger plus en s’entraînant plus, soit de manger moins en s’entraînant moins, sachant que la dernière option montre souvent de meilleurs résultats1. Par ailleurs, le fait de marcher à un rythme lent pour se relaxer une heure par jour permet de faire baisser considérablement le niveau de cortisol et constitue l’un des meilleurs exercices pour les femmes ayant de la graisse abdominale récalcitrante.


Il ne faut pas muscler le ventre en prenant du volume. Il faut savoir quels abdominaux muscler et comment les muscler pour avoir un ventre plat et gagner en tonicité et non en volume. Il y a en effet, selon la méthode suivie, un risque de se muscler le ventre en prenant du volume au niveau des abdominaux superficiels. Muscler ses abdominaux est efficace pour avoir un ventre tonique et gainé mais si la méthode employée est concentrique avec des séries très longues exécutées à un rythme lent, et surtout avec des charges, il y a risque d'augmentation de la taille des fibres musculaires et du tissu conjonctif, or prendre de la masse n'est pas le but recherché. De même utiliser une ceinture d'électrostimulation pour muscler les abdos n'est pas suffisant. Mais alors, comment muscler le ventre? Il ne faut pas se demander combien d'abdominaux faire pour perdre du ventre mais plutôt quels abdominaux muscler et surtout comment les travailler. Pour se muscler sans prendre de volume il faut travailler en pliométrie par exemple pour les abdominaux obliques, avec des temps de ressorts et des mouvements courts et dynamiques, ou en isométrie en faisant des exercices de gainage ventral et costal. Ainsi la pression intra-abdominale est réduite et préserve d'un ventre gonflé. Ce type d'exercice a peu d'influence sur le gain de masse musculaire et se rapproche donc de l'objectif visé, avoir un ventre musclé et plat.

La légende de la quarantaine ou l'âge qui effraie plus d'une femme. Oui, abandonner la trentaine est souvent un challenge difficile à relever. C'est comme si cette année de plus allait tout changer et qu'elle nous vieillirait à tout jamais. Pourtant, on n'abandonne pas notre jeunesse à 40 ans. Au contraire. On est sûre de soi, on a enfin quelques économies et on commence à revivre. Les enfants ont grandi, la maison aussi et les copines sont toujours de la partie. La crise de la quarantaine ? Has-been. Aujourd'hui, on savoure nos 40 ans comme on fêtait notre majorité il y a quelques années. https://www.youtube.com/watch?v=eXyOlGTT9QE

×