La meilleure méthode pour perdre du poids c'est de contrôler son alimentation. Je pense qu'il faut passer par un médecin nutritionniste ou une diététicienne comme moi. Même si ça peut paraître cher, en général un ou deux rdv suffisent pour établir le régime idéal qui vous correspond. L'avantage c'est qu'en cas de démotivation ou de questions, on a quelqu'un a qui s'adresser. C'est ce que j'ai fait, j'ai perdu 17 kg en un an (poids de départ 98 kg pour 1,68m). Maintenant, je commence à faire beaucoup d'écarts et je reprends du poids donc je vais reconsulter.

Si vous n’arrivez pas à vous tenir loin de Facebook et Instagram, vous pouvez commencer è apercevoir une accumulation des livres sur votre ventre. Une vaste étude révélée par Harvard Health Blog a révélé que si les participants avaient un ami qui est devenu obèse, ses propres chances de devenir obèse augmentent de 57 %. Les scientifiques soupçonnent que les réseaux sociaux influencent ce que les gens perçoivent comme normal et acceptable. Si vous voyez vos amis de lycée prendre du poids, vous vous sentez que c’est ok si vous le faites aussi.
Tout d'abord, l’élément fondamental pour maigrir est de changer son alimentation en mangeant moins et surtout en mangeant mieux. La prise de graisse provient d'un excès de calories et notamment d'un excès de glucides à index glycémique haut (appelés à tord “sucres rapides”). Baissez progressivement vos sources de féculents comme le pain, les pâtes, etc, et privilégier les céréales complètes et les fruits riches en fibres : riz complet, sarrasin, framboises, pomme…
Boudinée dans votre top, obligée de déboutonner votre pantalon en fin de repas ? Argh ! Il va falloir agir pour vous sentir mieux. Centre du corps et berceau des émotions, le ventre est une de nos zones les plus sensibles. D'aucuns disent même que le deuxième cerveau du corps serait les intestins ! C'est dire. Mais cette partie de notre corps en voit parfois de toutes les couleurs avec nos excès et on peut vite se retrouver avec une belle petite "brioche". Heureusement, il est possible de faire dégonfler ce ventre en faisant un peu attention à notre alimentation, en adoptant une hygiène de vie plus saine et en se bougeant. Pour savoir comment perdre du ventre efficacement, suivez le guide !
En poursuivant votre navigation (notamment via une action de scrolling - faire défiler la page), vous acceptez l’utilisation de Cookies nous permettant de personnaliser le contenu et les annonces, d’offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d’analyser notre traffic. Nous partageons également des informations sur l’utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, de publicités, et d’analyses, qui peuvent combiner celles-ci avec d’autres informations que vous leur avez fournies ou qu’ils ont collectées lors de votre utilisation des services. Pour en savoir plus, et notamment, pour vous opposer à leur utilisation, nous vous invitons à consulter notre Charte pour la Protection des Données et à paramétrer vos cookies.

Certaines femmes, passé 50 ans, par contre, se refusent tout et s’habillent comme des matrones du moyen âge. Tout est triste : les vêtements, les chaussures, les bijoux. Il faut oser la couleur, mettre en valeur votre visage, bien connaître sa morphologie et bien sûr son style. Il suffit de faire les tests appropriés (colorimétrie, morphologie du visage et du corps, test de style…).
Si vous avez beaucoup de fringales sucrées, remplacez les confiseries et le sucre par des fruits. Les sucres dans les fruits se digèrent différemment des calories « vides » du sucre blanc qui se retrouvent dans la plupart des bonbons et des aliments transformés. Les fibres dans les fruits ralentissent également l'absorption des sucres afin de ne pas ressentir une irrésistible envie de vous ruer vers le sucre.
Le corps se déshabituera évidemment à l'effort en cas d'arrêt ou d'irrégularité, d'autant plus si l'alimentation ne suit pas. Pour ne plus voir apparaître la graisse chassée, il faut évidemment rester fidèle à ses objectifs. Pour ce faire, une fois que les résultats sont là, on adapte la pratique à son rythme. « Rien n'empêche certain(e)s d'aller courir une à deux fois par semaine durant une demie-heure et d'effectuer en parallèle son circuit de 15 minutes chaque jour », indique la Karine Hellebuyck. https://www.youtube.com/watch?v=mDHGaU_jGrQ
×