Perdre de la graisse abdominale pour un homme commence vraiment par une révision de l'alimentation. Ces messieurs sont favorisés au niveau hormonal par rapport à nous les femmes et ils stockent moins que nous. Donc ce sont plus des facteurs extérieurs qui les font grossir dont un mauvais équilibre alimentaire. Alors bien sûr que le sport ne fera qu'aider la perte de poids mais je pense que la priorité c'est l'assiette. Pour ceux qui souffrent de problèmes endocriniens, comme le diabète notamment, c'est plus difficile à gérer.

Une ceinture abdominale de sudation appelée à tort ceinture ventre plat est totalement inefficace car transpirer ne fait pas maigrir, que ce soit en un endroit particulier du corps, localement ou en général. Non seulement cette pratique est inutile mais elle peut s'avérer très dangereuse car la première conséquence physiologique d'une transpiration excessive est la déshydratation. Perdre 5 à 6 % du stock hydrique déclenche chez l'homme une sensation d'extrème fatigue, de forts maux de tête, une envie pressante de vomir ou des engourdissements. A partir de 15 % de perte la mort peut survenir !
Ne pas dormir de sept à huit heures par nuit peut faire ballonner votre ventre. Le manque de sommeil augmente vos chances de faire des mauvais choix de nourriture le lendemain parce que n’avez pas d’énergie tout autant que cela vous donne une autre raison de sauter le gym. Trop peu de sommeil peut également perturber votre métabolisme ce qui affecte la quantité de gras que vous brûlez. Lisez ces 6 trucs pour perdre du poids même en dormant.
Le corps se déshabituera évidemment à l'effort en cas d'arrêt ou d'irrégularité, d'autant plus si l'alimentation ne suit pas. Pour ne plus voir apparaître la graisse chassée, il faut évidemment rester fidèle à ses objectifs. Pour ce faire, une fois que les résultats sont là, on adapte la pratique à son rythme. « Rien n'empêche certain(e)s d'aller courir une à deux fois par semaine durant une demie-heure et d'effectuer en parallèle son circuit de 15 minutes chaque jour », indique la Karine Hellebuyck. https://www.youtube.com/watch?v=mDHGaU_jGrQ
×