Gros ventre ? Comment perdre la graisse du ventre ? Si votre estomac gonfle d’année en année pour dessiner, comme une bouée, un bourrelet au niveau du ventre, au niveau de l’estomac ou plus bas, au dessous de la taille, si vous souhaitez vous séparer de cette peau et cette graisse en trop, que vous tentez de dissimuler sous des chemises larges et des pulls XL, si vous trouvez trop gros votre ventre, s’il devient mou et forme des plis, même debout, alors que votre poids reste plutôt stable, il faut faire quelque chose ! Mais quoi ? Découvrez les 10 meilleurs conseils et astuces pour vous débarrasser vite des bourrelets de gras au ventre.
Les études ont montré que les gens qui mangent des céréales au déjeuner tous les jours ont beaucoup moins de chances de devenir obèses et développer du diabète que les gens qui n’en mangent pas. Ces personnes consomment aussi davantage de fibres et de calcium – et moins de gras- que ceux qui mangent d’autres aliments pour déjeuner. Mangez aussi du gruau d’avoine et diversifiez les sortes de céréales pour varier les nutriments. Choisissez aussi les céréales qui ne contiennent pas trop de sucre.

A l’image du muscle, la graisse est vitale. En même temps, réserve énergétique essentielle pour l’organisme, elle peut être nocive. Surtout lorsqu’elle s’accumule sur le ventre. Ce qui n’est pas étonnant, étant donné l’environnement obésogène dans lequel on évolue aujourd’hui. Il est donc indispensable de garder un œil sur cette zone critique. Le périmètre abdominal ne devrait pas dépasser 88 centimètres chez la femme, en dehors de la grossesse, et 102 centimètres chez l’homme.

Hors pathologies particulières, il n’est pas nécessaire d’avoir un avis médical. En revanche, il faut s’échauffer (au moins 10 min au début de chaque séance), s’étirer 5 min par jour et bien s’hydrater. Pas d’excès de zèle non plus : au début, on se fixe trois entraînements par semaine, avec un jour de repos entre chaque, et on y va tranquille tant qu’on n’a pas une bonne condition physique.


Si comme toute trentenaire qui se respecte, vous vous êtes mis la pression avec une interminable to do list, pleine de cases à cocher (boulot, mari, chien, progéniture…) et que vous en êtes encore au stade du néant, rassurez-vous il y a quelque chose que vous pouvez checker sans plus attendre, pour un look sans-faute : c’est votre placard  ! Car si à trente ans on est libres de porter à peu près tout ce qu’on veut, il est temps de prendre des décisions radicales pour aborder la décennie la tête haute (couture).
Homme , diabétique insulino dépendant depuis 25 ans et âgé de 64 ans en février prochain je mesure 1m86 pour 95 kg tout le surpoids localisé dans le ventre (tour de taille de 106cm),alimentation déséquilibrée avec sauts de repas et horaires irréguliers avec HBA1 de 9 et 3 à 4 piqures/jour,je ne parviens pas à perdre du poids ayant essayé divers produits miracles du net,que me conseillez vous?
Les études ont montré que les gens qui mangent des céréales au déjeuner tous les jours ont beaucoup moins de chances de devenir obèses et développer du diabète que les gens qui n’en mangent pas. Ces personnes consomment aussi davantage de fibres et de calcium – et moins de gras- que ceux qui mangent d’autres aliments pour déjeuner. Mangez aussi du gruau d’avoine et diversifiez les sortes de céréales pour varier les nutriments. Choisissez aussi les céréales qui ne contiennent pas trop de sucre.
Vous travaillez assis toute la journée? Le fait de marcher 5 minutes à chaque 2 heures a le même effet que de marcher 20 minutes à la fin de la journée. Ce court exercice vous éloignera aussi des collations peu santé que l’on a tendance à manger à la pause au travail. En cas de petite faim, optez plutôt pour l’une de ces 31 collations savoureuses pour maigrir sans effort.
On s'arrête qu'à la fin du bundle global de 7 exercices. On répète chaque jour de la semaine, donc 5 jours d'affilée cette approche avec les mêmes muscles. Et on fait 4 bundles par séance mini ce qui exige entre 25 et 30 minutes, échauffement compris. Perso je suis incapable de ne faire qu'une pause de 1 minute après un bundle entier. J'ai besoin de plusieurs minutes. Mais je vais probablement progresser. Je pratiquais depuis ma reprise en main il y a 2 mois un autre type d'entraînement, très à la mode aux USA car backé par la science, à savoir le high intensity training qui consiste à faire pendant 20 minutes 8 répétitions suivi par 12 secondes de repos. Donc toujours dans l'esprit boxe, en mélangeant cardio et résistance musculaire à 50%. Au début, j'en ai grave chié, mais après, je ne sentais plus rien. Il a fallu que je passe à un plat plus copieux...
Clause de non-responsabilité: Tout le contenu publié sur le présent site web se fonde sur les opinions du Dr. Mercola, sauf indication contraire. Les articles individuels ont comme base les opinions de l'auteur respectif qui garde les droits d'auteur comme établis. Les informations fournies sur ce site web ne sont pas destinées à remplacer une relation directe avec un professionnel de santé qualifié et ne sont pas destinées à être considérées comme conseil médical. Toutefois, elles sont fournies avec le but de partager les connaissances et les données obtenues à partir des recherches et de l'expérience du Dr. Mercola et de son public. Le Dr. Mercola vous recommande de prendre vos propres décisions en matière de soins et de santé sur la base de vos recherches et en collaboration avec un professionnel de santé qualifié. Si vous êtes enceinte, si vous allaitez, si vous prenez un médicament ou si vous avez un problème médical, consultez votre professionnel de santé avant d'utiliser des produits sur la base du contenu de ce site web.
Des études montrent que vous pouvez même perdre du poids en mangeant des fruits. Une consommation de 100 grammes de fruits par jour entraîne une perte de 300 grammes après 6 mois, indépendamment du reste de votre alimentation, que vous fassiez du sport ou non (source). Dans cette même étude, les légumes ont mené à des pertes de poids encore plus importantes.
Cela peut paraître drôle, mais ça fonctionne. Quand Alan R. Hirsch, neurologue et directeur de la « Smell and Taste Treatment and Research Foundation in Chicago », a essayé cette méthode auprès de 3000 volontaires, il a trouvé que plus les participants sentaient ces aliments, moins ils avaient faim et plus ils perdaient du poids (une moyenne de 30 livres par année). Le chercheur pense que le phénomène s’explique par le fait que le cerveau, en sentant ces aliments, a l’impression d’être en train de les manger.

En journée, pensez à l’iconique jean droit. Véritable indémodable, il n’est ni trop large, ni trop moulant et vous assure un look sans fausse note. Vous pouvez le mixer avec une chemise blanche ou une blouse colorée. Côté vestes et manteaux, rien de mieux qu’un trench ou un long manteau en laine. Aux pieds, n’hésitez pas à booster votre look grâce à une paire de baskets tendance. En soirée, jouez la carte de la femme fatale grâce à une robe légèrement fendue ou cache-coeur, une jupe midi oucrayon. En ce qui concerne la longueur de ces pièces, optez pour des modèles qui arrivent de préférence au dessus des genoux ou mi-mollet. Et aux pieds ? Des escarpins, évidemment.
L’huile de krill contient des acides gras EPA et DHA, lesquels ont un impact positif sur le centre de motivation du cerveau (source). Un grand plus si vous voulez également faire du sport. Si vous êtes végétarien, vous pouvez vous tourner vers l’huile d’algue. Si vous recherchez une capsule moins chère mais de bonne qualité, optez pour l’huile de poisson.
Concernant la diminution du risque de mourir d'un cancer à 60 ans, cela s'explique tout simplement parce que le sport renforce notre système immunitaire. L'étude "Effect of Exercise on T Cells in Cancer Survivors. The Integrative Biology of Exercise VI", relayée par le site Bodyscience.fr, suggère que "quand les patients ayant survécu à un cancer font du sport pendant plusieurs semaines après avoir terminé leur chimiothérapie, leurs systèmes immunitaires se reconstituent eux-mêmes pour devenir plus efficaces, et éventuellement permettre de repousser les incidences futures de cancer. Ces résultats pourraient permettre d’expliquer pourquoi l’exercice physique peut significativement réduire les chances d’une rechute, ou diminuer les probabilités de cancer chez les personnes qui n’ont jamais été touchées par la maladie".
Évitez l'inflammation des tibias. Si vous ressentez une périostite tibiale douloureuse chaque fois que vous courrez, vous êtes probablement en surpronation (c'est-à-dire que vous appliquez la majorité de votre poids sur le côté extérieur du pied quand il descend). Procurez-vous une paire de chaussures conçues spécifiquement pour aider à atténuer ce problème. https://www.youtube.com/watch?v=sx6lAvbRM-g
Joseph Pilates, qui a mis au point cette méthode, avait pour objectif d’aider ses patients à rééqui­librer les muscles de leur corps en renforçant ceux qui étaient trop faibles et en décontractant ceux qui paraissaient trop tendus. Effectivement, cette activité permet un travail interne et contrôlé en profondeur. « Je suis sidérée car c’est la première fois que, après un an de pratique d’un sport, je sens mon corps transformé, constate Florence, 46 ans, définitivement accro à ses cours. L’inté­rieur de mes cuisses et le haut de mes bras sont tonifiés, mon ventre est plus plat, quoi de mieux pour se sentir en forme ? Oui, je me sens plus énergique qu’avant, c’est comme si mes organes avaient plus d’espace pour fonctionner, il n’y a pas que les abdominaux qui sont renforcés en surface, il y a aussi du progrès à l’intérieur de mon corps. »
Selon Harvard Health Blog, manger en faisant autre chose — comme regarder la télévision ou en travaillant à votre bureau — peut vous faire manger davantage. Une étude menée dans l’American Journal of Clinical Nutrition a révélé que ralentir le rythme quand vous mangez et savourez davantage la saveur vous permettra de manger moins. Apprenez-en plus sur les bienfaits santé de manger en pleine conscience.

En qualité et en quantité ! Le blé et ses dérivés (pain, pâtes...) renferment des oligosaccharides – des sucres fermentescibles –, et du gluten, une protéine qui peut générer des troubles digestifs chez certaines personnes. Complets ou semi-complets, ils apportent en plus des fibres potentiellement irritantes. Enfin, ils sont riches en glucides dont la consommation en excès favorise le stockage. En même temps, il ne faut pas les supprimer car ils rassasient et contiennent aussi des amidons résistants bénéfiques au microbiote.
Les études ont montré que les personnes qui tiennent un journal de leur alimentation mangent environ 15 % moins de nourriture que les personnes qui ne notent rien. Faire un suivi de son alimentation fait partie des habitudes toutes simples des gens minces. Attention aux fins de semaine : une étude de l’Université de la Caroline du Nord a montré que les gens ont tendance à consommer 115 calories de plus les jours de fin de semaine, particulièrement à travers l’alcool et les aliments gras. Portez aussi une attention particulière aux tartinades, aux vinaigrettes, aux condiments en sauce, aux boissons sucrées et aux collations rapides. Ils peuvent faire une grande différence sur votre capacité à perdre du poids. https://www.youtube.com/watch?v=PRCCOfopi5w
A 40 ans, la récupération musculaire et nerveuse prend plus de temps. Il convient donc de bien s’échauffer pour préparer le corps à l’effort à fournir. 15 min d’échauffement est un minimum avant votre séance de sport. Ce temps peut être rallongé en fonction de la météo, de l’heure ou de l’âge. En effet, l’âge, un temps froid et un entraînement matinal sont autant de critères vous obligeant à augmenter le temps et la qualité de votre échauffement. https://www.youtube.com/watch?v=3ZVS9FaPvXc
×