Il va tout simplement ralentir tous les processus vitaux qui consomment de l'énergie afin de lui éviter de souffrir. Ce qui peut paraître paradoxal car vous réduisez les calories que vous absorbez pour perdre du poids et votre corps, au lieu de brûler la graisse, il va ralentir sa consommation de calories. Mais cela ne s'arrête pas là et le pire est à venir.
En pratique, on peut rencontrer, dans une salle d’attente de médecin du sport, deux types de sportifs de 40 ans. Celui qui n’a jamais arrêté de faire du sport ne pose pas de problème majeur. Il a un organisme entraîné. Seule chose à ne pas transgresser : adapter constamment ses ambitions sportives à ses possibilités physiques qui diminuent, lentement certes, mais progressivement à partir de 40 ans.
Tenez un journal alimentaire. La plupart des gens ont tendance à sous-estimer ce qu'ils mangent en une journée. Faites-vous une évaluation honnête de vos habitudes alimentaires en mettant par écrit tout ce que vous consommez pendant une semaine. Recherchez un compteur de calories en ligne et rendez-vous compte à peu près combien de calories vous consommez dans une journée. À partir de là, voyez ce que vous pouvez vous permettre de supprimer.
Rien de tel pour couper l'horizon ! Il a connu son heure de gloire dans les années 2000 et a même réussi à évincer (un temps) notre vieux Levis 501 en le faisant passer pour un vintage ringard. Aujourd’hui, ce fourbe ne dupe plus personne et compte de moins en moins d’adeptes. On sait qu’il est indécent (ça c'est bien), mais il est surtout inconfortable ! A moins d'être taille creuse dans son taille basse.  Et à zéro valeur ajoutée, on prend les courants d’air - un rhume étant si vite arrivé.  https://www.youtube.com/watch?v=ep9j7YaTfMg
×