Comment affiner l’intérieur des cuisses ? Comment perdre l’intérieur des cuisses rapidement pour affiner les cuisses efficacement ? Comment raffermir les cuisses en 2 semaines ? Ces questions, beaucoup de femmes se les posent. Avant de vous révéler comment perdre la graisse de l’intérieur des cuisses, je vais vous raconter une petite histoire : Caroline […]
De nombreux régimes conseillent de grignoter, et cela pour de bonnes raisons : cette pratique vous permet de garder votre métabolisme en marche et cela vous évite de vous empiffrer plus tard. Faites des repas plus petits pour pouvoir absorber quelques calories plus tard. En deux semaines, votre corps et votre motivation vous en seront reconnaissants.
Les études ont montré que les gens souffrant d’embonpoint qui suivent un régime modéré contenant beaucoup de noix comme les amandes perdent plus de poids que les personnes qui ne consomment pas de noix. Manger de petites collations, une à deux fois par jour, aide à contrôler ses rages de gourmandise et à maintenir votre organisme en état de satiété. Les carottes et les mélanges de noix du randonneur contenant des fruits séchés et  des graines sont des excellents choix.
Les personnes qui mangent rapidement ont 115 % plus de chances d’être en surpoids que les personnes qui mangent lentement (source). Dans une étude effectuée auprès de 529 hommes, les participants qui ont déclaré manger « très rapidement » avaient pris deux fois plus de poids en 8 ans que les participants qui mangeaient à un rythme « lent » ou « moyen » (source).
Vous êtes las des régimes minceur qui durent des jours, des mois, voire des années. Vous voulez de la simplicité et de la rapidité pour maigrir vite. Pour atteindre votre objectif, Cosmo vous propose un programme minceur sur mesure. Comment maigrir vite sans reprendre ? Comment perdre du poids rapidement et durablement ? Maigrir en 5 minutes, 15 minutes ou 30 minutes, découvrez le régime rapide « maigrir vite » pour perdre vos kilos plus vite que la musique ! https://www.youtube.com/watch?v=xpyvL0pb0mo

Notre mantra à vie : tous les régimes dont la priorité est de faire maigrir vite sont des échecs. En revanche, s’ils entraînent un rééquilibrage progressif de notre alimentation, avec un regard bienveillant sur soi, nos envies, nos limites, c’est un succès. Donc pas besoin de supprimer à vie les petits plaisirs comme les profiteroles, on se fait plaisir de temps en temps avec un régime adapté !
S'autoriser un carré de chocolat chaque jour permet d'éviter trop de frustrations. Il est conseillé de manger des légumes verts qui contiennent des fibres et augmentent la sensation de satiété. Préférer les crudités aux charcuteries : consommer des crudités en grandes quantités car elles sont peu énergétiques, calment la sensation de faim et contiennent beaucoup de minéraux et de vitamines. Assaisonner raisonnablement en évitant beurre, huile, mayonnaise, etc. Utiliser des aromates et des épices afin de donner davantage de goût aux plats. Essayer des modes de cuissons alternatifs, comme le four, la vapeur, les grillades.... Ne pas supprimer le pain, le riz, les pâtes, les légumes secs et les pommes de terre car ils contiennent de l'amidon et des fibres qui diminuent les sensations de faim.
Pour rétablir l’équilibre entre les niveaux d’œstrogène et de testostérone, et également réduire le niveau de cortisol, il est important de se reposer et se détendre plusieurs fois par semaine. On peut s’offrir un massage, un sauna, ou tout simplement faire une sieste, prendre un bain chaud, passer un moment agréable avec sa famille, se balader, faire de la méditation… Le fait de faire 2 séances de musculation par semaine permet en outre d’utiliser la testostérone pour la construction du muscle plutôt que pour le stockage de la graisse1.

Concernant la diminution du risque de mourir d'un cancer à 60 ans, cela s'explique tout simplement parce que le sport renforce notre système immunitaire. L'étude "Effect of Exercise on T Cells in Cancer Survivors. The Integrative Biology of Exercise VI", relayée par le site Bodyscience.fr, suggère que "quand les patients ayant survécu à un cancer font du sport pendant plusieurs semaines après avoir terminé leur chimiothérapie, leurs systèmes immunitaires se reconstituent eux-mêmes pour devenir plus efficaces, et éventuellement permettre de repousser les incidences futures de cancer. Ces résultats pourraient permettre d’expliquer pourquoi l’exercice physique peut significativement réduire les chances d’une rechute, ou diminuer les probabilités de cancer chez les personnes qui n’ont jamais été touchées par la maladie".
Que manger après l’entrainement ? La collation « post-workout » a-t-elle une grande importance ? Doit-on manger juste après l’entrainement ? On entend de tout à propos de la fameuse collation « post-workout ». Glucides rapides, glucides lents, protéines, lipides, whey, … etc etc … Collation pour accélérer la prise de muscle, empêcher le catabolisme, […] https://www.youtube.com/watch?v=rdTJx8IDG0Q
×