La pratique d'un régime ne doit en aucun cas laisser sur sa faim au cours de la journée ou bien à la fin d'un repas. Etre bien rassasié témoigne de besoins caloriques bien couverts. Bien s'alimenter demeure la condition indispensable pour débuter un bon régime. Le changement des mauvaises habitudes alimentaires doit être définitif. Il faut consommer au moins cinq fruits et légumes par jour, lors de chaque repas, en cas de petites faims, frais, surgelés ou encore en conserve. Un petit déjeuner équilibré doit apporter environ 2% de la ration calorique de la journée au minimum, ce qui est loin d'être le cas chez la plupart des personnes. Rappelons également que près de 80% des régimes aboutissent à un échec et à une reprise du poids perdu un an après l'arrêt du régime.
Ces facteurs de risque peuvent être directement constatés par le sujet s’il ne triche pas avec sa conscience mais ils doivent être complétés par un examen médical approfondi chez un médecin compétent en matière sportive de préférence. L’essentiel de ce check-up doit porter sur la vérification du coeur, principale cible des agressions de la vie moderne.
Si tel est le cas, il pourra faire procéder à des examens complémentaires orientés dans la direction du facteur incriminé. Si l’on respecte les contre-indications ou tout au moins, si en fonction de facteurs de risque, on accepte certaines prescriptions de modération adaptées à son état physique du moment, il n’y a pas de raison pour que le sport soit considéré comme devant avoir des effets dangereux.

"Vite fait, bien fait" n'est pas l'adage qu'il faut appliquer si vous entreprenez de faire un régime minceur. Les régimes rapides sont très recherchés car ils vous promettent de maigrir vite. Mais il faut savoir que maigrir vite comporte des risques pour la santé. Cosmo donne tous les conseils et astuces pour faire un régime sans risques pour la santé.

Se remettre au sport après 40 ans est une excellente idée. Cette initiative doit donc être encouragée. Cependant, soyez bien encadré avant et pendant votre reprise du sport. Même si vous êtes un ancien sportif, un avis médical et l’appui d’un coach sportif seront un plus pour relancer la machine dans de bonnes conditions. Prenez du plaisir dans votre pratique. Même si vous avez un esprit de compétiteur, l’aspect santé doit vous occuper l’esprit. Par conséquent, ne négligez pas les phases d’échauffement, d’étirement et de récupération. En pratiquant à intensité progressive, vous limiterez fortement les blessures, serez plus performant tout en améliorant votre état de santé générale. Le sport, peu importe l’âge, participera à diminuer votre masse grasse pour gagner en masse musculaire. Alors ne vous posez plus de questions, chers quadragénaires, prenez votre destin en main, équipez-vous et profitez d’une séance découverte.


Évitez les glucides blancs. Tous les aliments comme les pâtes et les biscuits sont remplis de glucides simples qui sont en fait du sucre déguisé. Ces petits méchants font monter votre taux d'insuline, aident au stockage de la graisse et par la même vous font grossir. Si vous souhaitez maigrir, arrêtez de consommer des glucides industriels, ce qui signifie plus de riz blanc, de pain et de pommes de terre, ni de biscuits, de gâteaux, de beignets, de chips et de crème glacée [3].


Une ceinture abdominale de sudation appelée à tort ceinture ventre plat est totalement inefficace car transpirer ne fait pas maigrir, que ce soit en un endroit particulier du corps, localement ou en général. Non seulement cette pratique est inutile mais elle peut s'avérer très dangereuse car la première conséquence physiologique d'une transpiration excessive est la déshydratation. Perdre 5 à 6 % du stock hydrique déclenche chez l'homme une sensation d'extrème fatigue, de forts maux de tête, une envie pressante de vomir ou des engourdissements. A partir de 15 % de perte la mort peut survenir !
Joseph Pilates, qui a mis au point cette méthode, avait pour objectif d’aider ses patients à rééqui­librer les muscles de leur corps en renforçant ceux qui étaient trop faibles et en décontractant ceux qui paraissaient trop tendus. Effectivement, cette activité permet un travail interne et contrôlé en profondeur. « Je suis sidérée car c’est la première fois que, après un an de pratique d’un sport, je sens mon corps transformé, constate Florence, 46 ans, définitivement accro à ses cours. L’inté­rieur de mes cuisses et le haut de mes bras sont tonifiés, mon ventre est plus plat, quoi de mieux pour se sentir en forme ? Oui, je me sens plus énergique qu’avant, c’est comme si mes organes avaient plus d’espace pour fonctionner, il n’y a pas que les abdominaux qui sont renforcés en surface, il y a aussi du progrès à l’intérieur de mon corps. »
Les sports d'endurance sont particulièrement adaptés. En effet, vers la quarantaine, l'effort peut être maintenu plus longtemps, mais avec moins d'intensité. Il faut donc privilégier l'endurance, au détriment de la force. Ainsi par exemple, la course de fond ou de demi-fond est bien plus adaptée que le sprint. De la même façon, ménagez-vous en privilégiant par exemple le jeu à quatre au tennis ou au badminton.
Il y a une explication scientifique à la popularité des régimes à faible teneur en glucide : de grandes quantités de glucides provenant de la farine blanche et de sucre ajouté peuvent faire des ravages sur votre taux de glycémie (le taux de sucre qui se trouve dans votre sang) et provoquer un gain de poids. Évitez donc de consommer trop de sucre, de farine blanche et de riz blanc, mais consommez de grandes quantités de grains entiers comme des pains de blé complet et du riz brun. Une étude réalisée par l’Université Harvard auprès de 74 000 femmes a trouvé que celles qui mangent plus de deux portions de grains entiers par jour ont 49 % moins de chance de souffrir d’embonpoint que celles qui ne mangent que des aliments blancs.
Une étude a montré que de manger devant un miroir diminuait du tiers la quantité d’aliments qu’une personne ingère. Le fait de se regarder dans un miroir et d’affronter nos standards et nos objectifs en se regardant dans les yeux favoriserait la perte de poids. De cette façon, il est plus facile de s’arrêter de manger et de se souvenir de pourquoi on veut perdre du poids.
Un alicament est un aliment qui fait la combinaison entre la notion d'aliment et de médicament dans le cadre d'une alimentation fonctionnelle. Il est censé réduire les risques ou prévenir l'apparition de certaines maladies telles que l'obésité, maladies cardiovasculaires, etc. à l'aide de substances contenues dans un aliment de consommation courante.
C'est certainement la région du corps où la graisse s'installe le plus communément : autour du ventre et des hanches. Et quand ça dépasse du maillot (de la culotte ou du slip) , ça fait toujours un peu désordre! Voici un plan d'attaque en quatre volets : alimentaire, sportif, actif et psycho. Eprouvé par de nombreuses études scientifiques qui étudient la perte de poids à cet endroit depuis des années.
So agree with everything you wrote in this post. Trying to hard, really at any age, as Kate said above, is just tacky, and not sexy at all. I actually just showed this post to my husband and he whole-heartedly agreed with all you said. Things left to the imagination, in clothing, and other things as well, are by far sexier than anything blatant. In both women, and men, I would add. Great post!
Rien de tel pour couper l'horizon ! Il a connu son heure de gloire dans les années 2000 et a même réussi à évincer (un temps) notre vieux Levis 501 en le faisant passer pour un vintage ringard. Aujourd’hui, ce fourbe ne dupe plus personne et compte de moins en moins d’adeptes. On sait qu’il est indécent (ça c'est bien), mais il est surtout inconfortable ! A moins d'être taille creuse dans son taille basse.  Et à zéro valeur ajoutée, on prend les courants d’air - un rhume étant si vite arrivé.  https://www.youtube.com/watch?v=ep9j7YaTfMg
×