Continuer à manger des féculents à chaque repas : pâtes, riz, pommes de terre ou pain. Ils procurent un sentiment de satiété et apportent l'énergie dont vous avez besoin, ainsi que des fibres. En revanche tout ce qui les accompagne est à limiter : sauces grasses, beurre, fromage, crème fraîche, etc. Il faut donc consommer ces féculents seuls ou avec un assaisonnement sans sucre ni sans matières grasses ;
Dans un article scientifique de 2005 intitulé Comparison of predictive equations for resting metabolic rate in healthy nonobese and obese adults: a systematic review (source) la formule Mifflin St Jeor s’est distinguée comme la meilleure du test, comparée notamment à la formule de Harris Benedict et à la formule de Cunningham (WHO/FAO/UNU) La US Academy of Nutrition and Dietetics recommande d’utiliser la formule de Mifflin St Jeor pour calculer le MB.
En vieillissant, le métabolisme devient moins actif. De plus, le corps a plus de difficulté à éliminer certaines toxines. Il est donc plutôt recommandé d'éviter trop d’excès. Mieux vaut s'entraîner en essayant de maintenir son poids, voire en mangeant légèrement plus que vos besoins, mais pas plus. Alterner des périodes de grosses prises de masse et de sèches risque de ne pas donner de très bons résultats car vous aurez plus de difficultés à perdre du gras alors que vous risquez d'en stocker très rapidement.
Si la moitié de votre assiette (au moins!) n’est pas remplie de légumes (oui, les pommes de terre et les patates douces comptent aussi!), vous sabotez votre tour de taille. Le Dr Kazlauskaite vous conseille de commencer votre premier gros repas de la journée avec une généreuse portion de légumes remplis de fibres, ce qui laisse moins de place à d’autres aliments qui ne seront jamais aussi sains. Si vous n’aimez pas les légumes, cuisinez-les autrement avec ces 25 recettes de dessert à base de légumes.
En tant que femme, nous avons toutes envie de nous sentir sexy, désirables sans pour autant être provocantes voire vulgaires. Or, si vous êtes une femme, vous l’avez sans doute remarqué, trouver le juste milieu, le bon dosage n’est pas toujours aisé. Pourtant, notre apparence est essentielle si l’on souhaite faire de nouvelles rencontres. Mais il faut bien se l’avouer, on ne peut plus s’habiller comme à 20 ans. Quelles sont les erreurs à éviter et quels sont les conseils à suivre pour mettre toutes les chances de notre côté sans paraître vulgaire et donc être sexy à 40 ans ?

Concernant la diminution du risque de mourir d'un cancer à 60 ans, cela s'explique tout simplement parce que le sport renforce notre système immunitaire. L'étude "Effect of Exercise on T Cells in Cancer Survivors. The Integrative Biology of Exercise VI", relayée par le site Bodyscience.fr, suggère que "quand les patients ayant survécu à un cancer font du sport pendant plusieurs semaines après avoir terminé leur chimiothérapie, leurs systèmes immunitaires se reconstituent eux-mêmes pour devenir plus efficaces, et éventuellement permettre de repousser les incidences futures de cancer. Ces résultats pourraient permettre d’expliquer pourquoi l’exercice physique peut significativement réduire les chances d’une rechute, ou diminuer les probabilités de cancer chez les personnes qui n’ont jamais été touchées par la maladie".
Atlantico : Une nouvelle étude américaine publiée dans le journal Stroke (voir ici), menée sur 20 000 hommes et femmes, démontre que les sujets en bonne forme physique à 40 ans ont 37% de moins de chances de mourir d'un accident vasculaire cérébral, d'une crise cardiaque ou d'un cancer à 60 ans. Comment cette étude a-t-elle été réalisée et que nous apprend-elle précisément ? https://www.youtube.com/watch?v=-MqB5nq2z2w
×