Buvez seulement de l'eau. L'eau nettoie votre système, élimine l'excès de toxines et vous aide à perdre du poids. De plus, l'eau ne contient aucune calorie, ce qui en fait un choix bien plus judicieux que les boissons sucrées. Vous pourriez même vous limiter uniquement à boire de l'eau et vos chances de perdre du poids se multiplieront. Si vous avez besoin de boire quelque chose avec du gout de temps en temps, buvez du thé non sucré.

Sacrée graisse abdominale... bien calée autour de l'abdomen, là où le stockage est le plus difficile à déloger : l'âge (et donc un métabolisme plus lent), la ménopause (durant laquelle, malheureusement c'est davantage à cet endroit que la graisse est stockée) le manque d'exercice, une nourriture souvent transformée, le stress et le manque de sommeil, la morphologie "pomme" : tous ces facteurs sont des freins puissants à la perte de kilos autour du ventre.

Le corps se déshabituera évidemment à l'effort en cas d'arrêt ou d'irrégularité, d'autant plus si l'alimentation ne suit pas. Pour ne plus voir apparaître la graisse chassée, il faut évidemment rester fidèle à ses objectifs. Pour ce faire, une fois que les résultats sont là, on adapte la pratique à son rythme. « Rien n'empêche certain(e)s d'aller courir une à deux fois par semaine durant une demie-heure et d'effectuer en parallèle son circuit de 15 minutes chaque jour », indique la Karine Hellebuyck.


Vous pouvez procéder avec un bon vieux cahier et un crayon pour faire un journal de régime ou vous pouvez aussi utiliser les nouvelles technologies et télécharger une des nombreuses applications existantes de calcul de perte de poids. Nombre d'entre elles vous aident à compter les calories, les glucides, les graisses et les protéines et prennent aussi en compte les exercices que vous faites.
Il faut éviter d'utiliser une ceinture de sudation. Porter une ceinture de sudation, appelée à tort ceinture ventre plat, n'est pas une solution efficace pour enlever le gras du ventre. Cette méthode de perte de poids peut même s'avérer catastrophique en cas de déshydratation. Une croyance largement répandue est celle de l'efficacité d'associer le port d'une ceinture de sudation à la pratique sportive pour perdre le gras du ventre et les rondeurs indésirables. Le fait est que le port de celle-la en faisant une activité sportive même réduite en intensité provoque rapidement une importante sudation, donc une importante perte d'eau mais en aucun cas une perte de graisse localisée. Cette efficacité est illusoire.
Il est tout de même possible de vous permettre certaines gâteries. Mais, si vous le faites, ne choisissez pas n’importe quel aliment. Par exemple, le miel ne contient que 64 calories par cuillère à soupe. Un oeuf bouilli contient quant à lui 74 calories et est rempli de protéines. Le fromage ricotta faible en gras ne contient que 39 calories par portion de 30 grammes et est rempli de bon calcium. Le chocolat noir, lui, contient davantage de calories par portion de 30 grammes, mais contient beaucoup d’antioxydants. Une étude menée par l’Université du Tennessee a montré que les gens qui coupent 500 calories par jour et qui mangent du yogourt 3 fois par jour pendant 12 semaines perdent davantage de poids et de gras que les gens qui ne font que couper les calories. Les chercheurs ont donc conclu que le calcium et les bons nutriments que contiennent les bons aliments provoquent une réponse hormonale qui empêche le corps de produire des cellules graisseuses et qui augmentent la capacité à perdre du poids. https://www.youtube.com/watch?v=dfsbaFdK02s
Huiles : riches en acides gras mono-insaturés très sains, les huiles à base de colza, de carthame, de sésame, soja, noix, graines de lin, de tournesol, d'olive et l'huile d'arachide sont recommandées. Même si elles ne conduisent pas à des abdominaux en béton, elles sont saines dans un régime de style méditerranéen. Et, si vous êtes prédisposés à l'accumulation graisseuse dans la zone abdominale et les problèmes cardiovasculaires, elles sont particulièrement utiles.
Atlantico : Une nouvelle étude américaine publiée dans le journal Stroke (voir ici), menée sur 20 000 hommes et femmes, démontre que les sujets en bonne forme physique à 40 ans ont 37% de moins de chances de mourir d'un accident vasculaire cérébral, d'une crise cardiaque ou d'un cancer à 60 ans. Comment cette étude a-t-elle été réalisée et que nous apprend-elle précisément ? https://www.youtube.com/watch?v=-MqB5nq2z2w
×