Une jupe imprimée de petits poneys, associée à un pull mickey : méfiez-vous qu’avec ça on ne vous diagnostique pas le syndrome de Peter Pan  !  Car passé la trentaine, rien ne justifie plus le port d’oursons géants (avant non plus d'ailleurs, mais bon). Certes, cela s’inscrit dans la tendance ‘LOL-core’, ce phénomène bubblegum  survenu en réaction à la normalité du courant Normcore  : elle s’inspire des dessins animés et consiste à pratiquer l’autodérision en portant tout et n’importe quoi. Fun en théorie, mais agresse la rétine en pratique.
You may see myths that claim that older women lose their ability to orgasm, but experts say that women over 40 may find more pleasure in sex than they ever did before. “For some women, orgasm becomes easier with experience, self-confidence, and comfort,” Landes says. If fact, many women may find discover a second phase to their sexual experience: They know what it takes to get there and aren’t shy about making it happen.
Mis à part les régimes, l’exercice a le plus grand impact la perte de poids au niveau du ventre. « Lorsque vous faites de l’exercice, les muscles brûlent des calories au lieu de les emmagasiner autour de votre ventre », explique le Dr Kazlauskaite. « C’est pourquoi, lorsque vous commencez à faire de l’exercice, de nombreuses personnes remarquent qu’elles perdent d’abord des centimètres autour de la taille. »
Privilégiez les aliments riches en fibres comme les céréales complètes, les noix, les légumineuses ainsi que les fruits et légumes. Les fibres apportent de nombreux bienfaits à l’organisme et sont notamment nécessaires à une bonne digestion. Ces substances améliorent le transit et peuvent également prévenir les montées de glycémie. En outre, les fibres alimentaires sont indispensables pour perdre du poids. En offrant une sensation de satiété durable, elles permettent de s’affiner sans pour autant s’affamer !
Une perte de graisse ciblée n'est certes pas possible mais un ventre ballonné ou qui gonfle durant la journée à cause d'un transit intestinal paresseux peut être facilement aplati grace à des mesures alimentaires très précises. Il faut avant tout bien mâcher ses aliments et éviter les boissons gazeuses mais il faut aussi consommer des aliments riches en probiotiques et en fibres, solubles et insolubles. La conséquence sera une meilleure aisance générale avec la disparition de la constipation et un ventre aplati. Les aliments riches en fibres sont les céréales complètes et le son de blé, les fruits et légumes verts, tels que kiwi, pomme, poire et figues sèches, le riz basmati complet dont l'index glycémique n'est que de 45, le pain complet et les légumineuses. La levure de bière, quant à elle, est riche en probiotiques très utiles pour le bon fonctionnement de notre flore intestinale. En petite quantité on pourra aussi consommer des amandes (23 par jour soit une poignée). Enfin le gingembre et le citron facilitent l’action des enzymes qui interviennent dans le processus de la digestion; ils protègent ainsi eux aussi le ventre des ballonnements. La racine fraiche et bio de gingembre est préférable au gingembre confit. Un jus de citron quotidien bu le matin est amplement suffisant pour obtenir de bons résultats sur la qualité de la digestion.
Joseph Pilates, qui a mis au point cette méthode, avait pour objectif d’aider ses patients à rééqui­librer les muscles de leur corps en renforçant ceux qui étaient trop faibles et en décontractant ceux qui paraissaient trop tendus. Effectivement, cette activité permet un travail interne et contrôlé en profondeur. « Je suis sidérée car c’est la première fois que, après un an de pratique d’un sport, je sens mon corps transformé, constate Florence, 46 ans, définitivement accro à ses cours. L’inté­rieur de mes cuisses et le haut de mes bras sont tonifiés, mon ventre est plus plat, quoi de mieux pour se sentir en forme ? Oui, je me sens plus énergique qu’avant, c’est comme si mes organes avaient plus d’espace pour fonctionner, il n’y a pas que les abdominaux qui sont renforcés en surface, il y a aussi du progrès à l’intérieur de mon corps. »

Pour rétablir l’équilibre entre les niveaux d’œstrogène et de testostérone, et également réduire le niveau de cortisol, il est important de se reposer et se détendre plusieurs fois par semaine. On peut s’offrir un massage, un sauna, ou tout simplement faire une sieste, prendre un bain chaud, passer un moment agréable avec sa famille, se balader, faire de la méditation… Le fait de faire 2 séances de musculation par semaine permet en outre d’utiliser la testostérone pour la construction du muscle plutôt que pour le stockage de la graisse1.


Vous avez quelques kilos en trop? Perdre du poids n’est pas une mince affaire! Notre rythme de vie, le manque de temps ou de motivation et les nombreuses tentations constituent autant d’obstacles à surmonter avant d’arriver à atteindre son objectif. Mais aujourd’hui est le meilleur moment pour vous y mettre avec sérieux. Oubliez les « recettes miracles » et visez plutôt l’adoption de saines habitudes de vie que vous maintiendrez à long terme.
Vous pouvez procéder avec un bon vieux cahier et un crayon pour faire un journal de régime ou vous pouvez aussi utiliser les nouvelles technologies et télécharger une des nombreuses applications existantes de calcul de perte de poids. Nombre d'entre elles vous aident à compter les calories, les glucides, les graisses et les protéines et prennent aussi en compte les exercices que vous faites.

Le stress est souvent inévitable, mais si vous n’apprenez pas à le gérer convenablement, vous pourriez vous trouver avec de tracas quand vous commencerez à vouloir perdre du poids. Des études suggèrent que le stress peut vous causer des envies folles pour des aliments riches en matières grasses et en sucre, car cela déclenche une augmentation de la libération de cortisol qui affecte la faim.
La légende de la quarantaine ou l'âge qui effraie plus d'une femme. Oui, abandonner la trentaine est souvent un challenge difficile à relever. C'est comme si cette année de plus allait tout changer et qu'elle nous vieillirait à tout jamais. Pourtant, on n'abandonne pas notre jeunesse à 40 ans. Au contraire. On est sûre de soi, on a enfin quelques économies et on commence à revivre. Les enfants ont grandi, la maison aussi et les copines sont toujours de la partie. La crise de la quarantaine ? Has-been. Aujourd'hui, on savoure nos 40 ans comme on fêtait notre majorité il y a quelques années. https://www.youtube.com/watch?v=eXyOlGTT9QE
×