Bien souvent il suffit d’investir un peu plus dans la qualité, d’être un peu plus sobre sans pour cela être ringarde. Un short par exemple peut être porté à 40 ans sans problème mais il se doit de ne pas être trop moulant, d’être de bonne coupe et de bonne qualité. Vous n’osez plus mettre de robes en été parce que vos jambes ne sont plus ce qu’elles étaient et les conseils que l’on vous donne c’est de porter des collants opaques qui vous donnent encore plus l’impression d’avoir 100 ans ! Les collants couleurs chair peuvent parfois être la solution mais il faut savoir le choisir, il doit être très fin et non en mousse, ne pas être brillant et vous pouvez même en porter avec des dessins (s’ils restent discrets). Grâce à eux, vous pouvez remettre vos robes au printemps et vous sentir féminine. Vous voyez, tout est encore possible !
Ces facteurs de risque peuvent être directement constatés par le sujet s’il ne triche pas avec sa conscience mais ils doivent être complétés par un examen médical approfondi chez un médecin compétent en matière sportive de préférence. L’essentiel de ce check-up doit porter sur la vérification du coeur, principale cible des agressions de la vie moderne.
Si vous ne pouvez pas résister aux chips ou aux frites, attendez-vous à voir votre tour de taille augmenter. Les aliments frits sont remplis avec la pire graisse – le gras trans! — qui déclenche le gain de poids autour du ventre. Et à moins que vous mangiez votre hamburger et vos frites avec une grosse salade, la graisse est presque immédiatement absorbée. « La graisse s’en va rapidement dans la circulation sanguine sans modération. Les légumes contribuent à la digestion et au métabolisme, car ils contiennent des vitamines et des antioxydants qui aident à nettoyer les mauvais ingrédients ingérés », explique le docteur Kazlauskaite.
Vous avez quelques kilos en trop? Perdre du poids n’est pas une mince affaire! Notre rythme de vie, le manque de temps ou de motivation et les nombreuses tentations constituent autant d’obstacles à surmonter avant d’arriver à atteindre son objectif. Mais aujourd’hui est le meilleur moment pour vous y mettre avec sérieux. Oubliez les « recettes miracles » et visez plutôt l’adoption de saines habitudes de vie que vous maintiendrez à long terme.
Think you’re in for the same old, same old if you’re in a long-term relationship? Think again—that’s just one of the many myths about aging. “Couples in their 40s are having some of the best sex of their lives—they have more permission and motivation to explore different aspects of sexuality,” Dr. Chavez says. “Couples may try kink, role play, watch erotica together, open their relationship or try Tantra in their 40s. Couples are more open to exploring at this age due to sexual confidence, a stronger sense of sexual self, desire to make sex more playful, or feeling deeper emotional bonding for more meaningful and passionate sex.”
Avant tout, on consulte son médecin traitant. S’il nous suit depuis des années, il nous connaît par coeur et la consultation peut aller vite.Sinon, l’entrevue peut durer un certain temps. Il procède à l’examen habituel, cherche les signes alarmants, les antécédents médicaux (maladies éventuelles, accidents passés, entorses à répétition, vertiges ou pertes de connaissance, etc.) et, évidemment, il évalue le risque cardiaque qui, pour la femme, est souvent réel après 50 ans.S’il y a lieu, le médecin prescrit aussi –à moins qu’il ne dispose lui-même d’un plateau technique adéquat – un électrocardiogramme de repos et d’effort, que les cardiologues et médecins du sport réalisent la plupart du temps dans un environnement sécurisé (en clinique, par exemple). Après cet examen complet, il est capable de conseiller et d’orienter vers les pratiques adaptées.
C’est un exercice moins connu, mais qui est tout aussi efficace que les autres : le relevé de genou. Tout d’abord, asseyez-vous sur une chaise en laissant un maximum d’espace entre votre dos et le dossier. Mettez vos mains sur le côté de la chaise et pliez légèrement vos coudes. Ensuite, basculez votre dos vers le dossier, puis remontez vos genoux au niveau de votre buste. Redescendez-les. Vos mouvements doivent être précis et lents à la fois et vos abdos doivent toujours être contractés.
Avant de se lancer corps et âme dans la pratique sportive, un petit contrôle technique est indispensable. Direction le médecin pour une batterie de test physique. Cela vous permettra de vous donner une idée précise de vos capacités et d’y déceler d’éventuelles anomalies à prendre en compte lors de votre pratique. En règle générale, les cardiologues recommandent un bilan médical après 35 ans chez l’homme et 45 ans pour toutes femmes souhaitant reprendre le sport.

Lorsqu’il y a déséquilibre entre ce qu’on ingurgite et ce qu’on brûle, on fait fatalement du gras. Il existe deux types de graisse, comme l’explique le Dr Zoltan Pataky, médecin adjoint au service d’enseignement thérapeutique pour maladies chroniques, dont l’obésité, aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG): la sous-cutanée, communément appelée le pneu, et la viscérale, plus profonde, qui va sournoisement se loger autour des organes, intestins, reins, foie, pancréas, cœur, bref partout sauf autour des poumons. D’où un réel et gros danger pour la santé.


On s'arrête qu'à la fin du bundle global de 7 exercices. On répète chaque jour de la semaine, donc 5 jours d'affilée cette approche avec les mêmes muscles. Et on fait 4 bundles par séance mini ce qui exige entre 25 et 30 minutes, échauffement compris. Perso je suis incapable de ne faire qu'une pause de 1 minute après un bundle entier. J'ai besoin de plusieurs minutes. Mais je vais probablement progresser. Je pratiquais depuis ma reprise en main il y a 2 mois un autre type d'entraînement, très à la mode aux USA car backé par la science, à savoir le high intensity training qui consiste à faire pendant 20 minutes 8 répétitions suivi par 12 secondes de repos. Donc toujours dans l'esprit boxe, en mélangeant cardio et résistance musculaire à 50%. Au début, j'en ai grave chié, mais après, je ne sentais plus rien. Il a fallu que je passe à un plat plus copieux...

Quand on souhaite se remettre au sport après 40 ans, c’est souvent pour perdre du poids ou pour prouver à ses enfants qu’on est toujours dans le coup. Cependant, c’est le plaisir qui doit vous animer. Ne choisissez pas un sport par contrainte. Certes pour maigrir, la course à pied est plus efficace que le Pilates car elle permet de brûler davantage de calories. Néanmoins, si vous n’aimez pas courir, vos séances ne seront pas productives. Autant pratiquer du Pilates si c’est ce qui vous motive. A terme, pratiqué régulièrement, cette activité sera plus efficace car vous y serez plus assidu.
Débarrassez-vous des poils. Souvent, en prenant de l'âge, des poils apparaissent là où l'on ne les attend pas. Un jour, en vous regardant dans le miroir, vous apercevez le poil qui doit être là depuis des mois et vous ne le voyez qu'aujourd'hui. Pour éviter que cela ne se produise trop souvent, épilez à la cire régulièrement ou songez à la technologie du laser. C'est de moins en moins cher, surtout sur les zones comme le menton ou juste au-dessus de la lèvre supérieure.
Dans votre quête aux abdos apparents, il peut être facile de vous laisser avoir par des publicités bien flashy remplies de promesses au marketing galvaudé. Les belles landing pages, agrémentées de vidéo aux allures professionnelles et aux textes rédigés par des gurus du marketing (avec un soupçon de témoignages qui vendent du rêve) rendent particulièrement compliqué de faire le distinguo entre ce qui marche, et ce qui sent l’arnaque.
Cette formule utilise uniquement votre masse maigre (votre poids moins votre graisse corporelle).                      L’idée est assez simple : La masse musculaire consomme beaucoup d’énergie, même au repos. La masse grasse n’a quant à elle pratiquement pas besoin d’énergie.                      Si vous connaissez la quantité de masse grasse d’une personne, vous pouvez donc déterminer son métabolisme de base approximatif.
N'en faites pas trop. Lorsque vous vous mettez aux exercices de cardiotraining pour la première fois, visez un entrainement 3 jours par semaine, puis poursuivez jusqu'à 4 lorsque vous êtes prêt. Vous entrainer trop durement chaque jour ne donnera pas à votre corps le temps de récupérer et de construire le muscle et cela peut entrainer des blessures ainsi que du découragement.
Mais aujourd’hui, indique le spécialiste, on maîtrise bien ce qu’on enlève lors de cette intervention qui fournit un résultat plus rapide et significatif qu’avec les techniques de médecine esthétique, les machines ou des injections nécessitant plusieurs séances. A la suite de l’opération, il faut porter un vêtement compressif pendant environ quatre semaines et le résultat n’est définitif qu’au bout de trois mois. Pour autant, il ne faut pas croire qu’on peut manger ce qu’on veut. Si la graisse ne revient en principe pas où il y a eu liposuccion, elle ne va pas se gêner pour se répandre ailleurs.
Le stress est souvent inévitable, mais si vous n’apprenez pas à le gérer convenablement, vous pourriez vous trouver avec de tracas quand vous commencerez à vouloir perdre du poids. Des études suggèrent que le stress peut vous causer des envies folles pour des aliments riches en matières grasses et en sucre, car cela déclenche une augmentation de la libération de cortisol qui affecte la faim.
Un des régimes à la mode en ce moment est le régime à base de jus et même n'importe quel régime à base de liquides. Ces régimes offrent des résultats rapides, mais il est difficile de les tenir sur le long terme et il n'est pas conseillé de les suivre pendant trop longtemps. Si vous êtes désespéré, intéressez-vous-y, mais prenez les conseils qu'ils vous donnent avec des pincettes.

Le stress est souvent inévitable, mais si vous n’apprenez pas à le gérer convenablement, vous pourriez vous trouver avec de tracas quand vous commencerez à vouloir perdre du poids. Des études suggèrent que le stress peut vous causer des envies folles pour des aliments riches en matières grasses et en sucre, car cela déclenche une augmentation de la libération de cortisol qui affecte la faim.
Enfin, les compléments alimentaires vont faciliter la perte de graisse en accompagnant vos efforts. Il n'existe pas de pilules miracles et il ne sert à rien de se supplémenter sans une alimentation adéquate ! Je conseille généralement de prendre du thé vert, de la caféine et des oméga 3. On retrouve ces molécules sur internet ou en boutiques de sport pour des sommes modiques. Bien sur, en consommant du café et du thé vert sous forme de boissons, les effets sont identiques. Il existe aussi des coupe faim comme le konjac si vous avez un appétit trop féroce. https://www.youtube.com/watch?v=mhVzVfA-8Kc
Un alicament est un aliment qui fait la combinaison entre la notion d'aliment et de médicament dans le cadre d'une alimentation fonctionnelle. Il est censé réduire les risques ou prévenir l'apparition de certaines maladies telles que l'obésité, maladies cardiovasculaires, etc. à l'aide de substances contenues dans un aliment de consommation courante.
Comment investir dans soi-même ? Comment développer ses compétences ? Comment s’améliorer ? On entend de plus en plus parler de développement personnel. D’auto-discipline, d’auto-apprentissage. Et même si cette mode reste encore marginale, on connait tous dans notre entourage des personnes qui un jour ont décidé de se bouger et d’apprendre quelque chose de nouveau […] https://www.youtube.com/watch?v=yL_dE81O_mw
A 40 ans, la récupération musculaire et nerveuse prend plus de temps. Il convient donc de bien s’échauffer pour préparer le corps à l’effort à fournir. 15 min d’échauffement est un minimum avant votre séance de sport. Ce temps peut être rallongé en fonction de la météo, de l’heure ou de l’âge. En effet, l’âge, un temps froid et un entraînement matinal sont autant de critères vous obligeant à augmenter le temps et la qualité de votre échauffement. https://www.youtube.com/watch?v=3ZVS9FaPvXc
×