Assumer son âge suppose que l’on accepte de se vêtir différemment : on ne porte pas à 40 ans les mêmes tenues qu’à 20 ans. Oui, je sais, nous n’avons rien à envier aux plus jeunes mais cette jupe courte fendue sur le côté sera terriblement sexy sur une jeune femme de 20 ans alors que sur nous, ce sera une autre histoire … Une fois que l’on a admis cela, on va porter notre attention sur des tenues plus sobres sans être trop classiques qui mettront nos atouts en valeur. D’ailleurs, les hommes apprécient les femmes mêlant avec finesse et subtilité l’élégance et la séduction.
Vous avez quelques kilos en trop? Perdre du poids n’est pas une mince affaire! Notre rythme de vie, le manque de temps ou de motivation et les nombreuses tentations constituent autant d’obstacles à surmonter avant d’arriver à atteindre son objectif. Mais aujourd’hui est le meilleur moment pour vous y mettre avec sérieux. Oubliez les « recettes miracles » et visez plutôt l’adoption de saines habitudes de vie que vous maintiendrez à long terme.
À condition de se soumettre à cet indispensable bilan de santé (ensuite, une fois par an minimum), de réduire ses facteurs de risque et de pratiquer régulièrement une activité physique sans solliciter excessivement l’organisme, on peut commencer à en toucher les dividendes. Les bienfaits de la musculation sont nombreux : coeur plus fort et au rythme de repos plus lent, meilleure circulation sanguine, utilisation des graisses et des sucres améliorée sans parler du bien être pendant et après l’exercice et de l’espérance de vie notoirement accrue.
Les habitudes alimentaires doivent être changées progressivement à votre rythme sans que vous aillez l'impression de vous priver. En plus ainsi votre flore intestinale évoluera progressivement : elle est souvent à l'origine de surpoids. Vous pouvez commencer par essayer de réduire progressivement le sucre dans votre alimentation puis de limiter les produits laitiers.
Si l'on considère que les intestins sont un " deuxième cerveau ", il y a beaucoup de pistes à explorer et à développer du coté de la nourriture. En 30 ans de prise de neuroleptiques pour soigner ma schizophrénie, le principal problème est bien pour moi la prise de poids. (30 Kg de trop). Aujourd'hui, à 55 ans, je sens la nécessité d'une hygiène alimentaire plus strict .
La légende de la quarantaine ou l'âge qui effraie plus d'une femme. Oui, abandonner la trentaine est souvent un challenge difficile à relever. C'est comme si cette année de plus allait tout changer et qu'elle nous vieillirait à tout jamais. Pourtant, on n'abandonne pas notre jeunesse à 40 ans. Au contraire. On est sûre de soi, on a enfin quelques économies et on commence à revivre. Les enfants ont grandi, la maison aussi et les copines sont toujours de la partie. La crise de la quarantaine ? Has-been. Aujourd'hui, on savoure nos 40 ans comme on fêtait notre majorité il y a quelques années. https://www.youtube.com/watch?v=eXyOlGTT9QE
Continuer à manger des féculents à chaque repas : pâtes, riz, pommes de terre ou pain. Ils procurent un sentiment de satiété et apportent l'énergie dont vous avez besoin, ainsi que des fibres. En revanche tout ce qui les accompagne est à limiter : sauces grasses, beurre, fromage, crème fraîche, etc. Il faut donc consommer ces féculents seuls ou avec un assaisonnement sans sucre ni sans matières grasses ;
Rien de tel pour couper l'horizon ! Il a connu son heure de gloire dans les années 2000 et a même réussi à évincer (un temps) notre vieux Levis 501 en le faisant passer pour un vintage ringard. Aujourd’hui, ce fourbe ne dupe plus personne et compte de moins en moins d’adeptes. On sait qu’il est indécent (ça c'est bien), mais il est surtout inconfortable ! A moins d'être taille creuse dans son taille basse.  Et à zéro valeur ajoutée, on prend les courants d’air - un rhume étant si vite arrivé.  https://www.youtube.com/watch?v=ep9j7YaTfMg
×