A 40 ans, la récupération musculaire et nerveuse prend plus de temps. Il convient donc de bien s’échauffer pour préparer le corps à l’effort à fournir. 15 min d’échauffement est un minimum avant votre séance de sport. Ce temps peut être rallongé en fonction de la météo, de l’heure ou de l’âge. En effet, l’âge, un temps froid et un entraînement matinal sont autant de critères vous obligeant à augmenter le temps et la qualité de votre échauffement. https://www.youtube.com/watch?v=3ZVS9FaPvXc
Pour rétablir l’équilibre entre les niveaux d’œstrogène et de testostérone, et également réduire le niveau de cortisol, il est important de se reposer et se détendre plusieurs fois par semaine. On peut s’offrir un massage, un sauna, ou tout simplement faire une sieste, prendre un bain chaud, passer un moment agréable avec sa famille, se balader, faire de la méditation… Le fait de faire 2 séances de musculation par semaine permet en outre d’utiliser la testostérone pour la construction du muscle plutôt que pour le stockage de la graisse1.
Avant tout, on consulte son médecin traitant. S’il nous suit depuis des années, il nous connaît par coeur et la consultation peut aller vite.Sinon, l’entrevue peut durer un certain temps. Il procède à l’examen habituel, cherche les signes alarmants, les antécédents médicaux (maladies éventuelles, accidents passés, entorses à répétition, vertiges ou pertes de connaissance, etc.) et, évidemment, il évalue le risque cardiaque qui, pour la femme, est souvent réel après 50 ans.S’il y a lieu, le médecin prescrit aussi –à moins qu’il ne dispose lui-même d’un plateau technique adéquat – un électrocardiogramme de repos et d’effort, que les cardiologues et médecins du sport réalisent la plupart du temps dans un environnement sécurisé (en clinique, par exemple). Après cet examen complet, il est capable de conseiller et d’orienter vers les pratiques adaptées.

La raison pour laquelle nous suggérons maintenant 45 minutes au lieu du 30 minutes typiquement recommandé, c’est qu’une étude de l’Université de Duke a révélé que 30 minutes de marche par jour sont suffisantes pour prévenir une prise de poids chez la majorité des personnes, l’exercice physique plus long favorise la perte de gras et de poids. Brûler 300 calories de plus par jour en marchant environ 5 kilomètres (ce qui équivaut en environ 45 minutes de marche) pourrait vous aider à perdre jusqu’à 30 livres par année sans même modifier votre alimentation. Si vous n’êtes pas encore convaincu, lisez ces 14 bonnes raisons de marcher pour maigrir.
Enfin, les compléments alimentaires vont faciliter la perte de graisse en accompagnant vos efforts. Il n'existe pas de pilules miracles et il ne sert à rien de se supplémenter sans une alimentation adéquate ! Je conseille généralement de prendre du thé vert, de la caféine et des oméga 3. On retrouve ces molécules sur internet ou en boutiques de sport pour des sommes modiques. Bien sur, en consommant du café et du thé vert sous forme de boissons, les effets sont identiques. Il existe aussi des coupe faim comme le konjac si vous avez un appétit trop féroce.

Si vous êtes habitué au lait entier, diminuez au lait 2 %. Si c’est déjà celui que vous prenez d’habitude, alors allez-y avec le 1 % ou le lait écrémé. Chaque version plus légère vous permet d’éliminer environ 20 % de votre apport calorique. Une fois que vous serez habitué à boire du lait écrémé, vous allez avoir éliminé près de 95 % des calories que vous consommez en lait.
Et comme une hygiène de vie saine passe également par une bonne alimentation, il vaut mieux essayer de réduire autant que possible les aliments à la fois gras et sucrés, et d’augmenter la part des aliments riches en flavonoïdes car ils permettent de réduire l’activité globale du cortisol dans l’organisme. Mettez donc au menu les myrtilles, les groseilles, les pêches, nectarines, et le chocolat noir, entre autres.
Comment investir dans soi-même ? Comment développer ses compétences ? Comment s’améliorer ? On entend de plus en plus parler de développement personnel. D’auto-discipline, d’auto-apprentissage. Et même si cette mode reste encore marginale, on connait tous dans notre entourage des personnes qui un jour ont décidé de se bouger et d’apprendre quelque chose de nouveau […] https://www.youtube.com/watch?v=yL_dE81O_mw

Envisagez de tricher de temps en temps. Il est de plus en plus populaire de jeuner et de respecter des cycles de calories. Ces pratiques affirment qu'un apport important en calories de temps à autre peut être une bonne chose, car cela permet à votre corps de ne pas se mettre en sommeil (de ne plus bruler de calories). Après une semaine de régime, envisagez de vous récompenser en mangeant quelque chose qui vous plait, cela pourrait vous aider à continuer sur votre lancée [10].
À table, prenez une gorgée d’eau régulièrement. Prenez des pauses fréquemment pour raconter votre journée ou raconter une blague à vos invités. Votre cerveau a environ 20 minutes de recul sur votre estomac lorsqu’il est question de satiété. SI vous mangez lentement, votre cerveau aura donc davantage de temps pour recevoir les signaux vous disant que vous êtes rassasié.
Le corps se déshabituera évidemment à l'effort en cas d'arrêt ou d'irrégularité, d'autant plus si l'alimentation ne suit pas. Pour ne plus voir apparaître la graisse chassée, il faut évidemment rester fidèle à ses objectifs. Pour ce faire, une fois que les résultats sont là, on adapte la pratique à son rythme. « Rien n'empêche certain(e)s d'aller courir une à deux fois par semaine durant une demie-heure et d'effectuer en parallèle son circuit de 15 minutes chaque jour », indique la Karine Hellebuyck. https://www.youtube.com/watch?v=mDHGaU_jGrQ
×