Les petits mouvements isolés tels que les crunchs, les relevés de jambes ou les planches sont excellents pour renforcer et tonifier les muscles des abodminaux, mais ils ne vous aideront pas à vous débarrasser de la graisse du ventre. Plusieurs personnes font ces exercices tout le temps, et oui, ils ont des abdominaux forts, mais ils ne peuvent pas les voir car ils sont couverts de graisse corporelle.
Avec la stratégie numéro 1 de la musculation pure et dure, on passe à la caisse en étant obligé d'accélérer fortement son métabolisme de base par le biais de 6 ou 7 repas tous les 3h et un apport très élevé de calories. Ce n'est pas santé. C'est en plus contraignant. La stratégie boxeur, c'est comme du développement durable. Elle peut être implémentée à long terme sans casser et détruire. Très peu de body builder intensif vieillisent en étant en bonne santé. Il y en a. Mais combien cachés, finissent cassés à la poubelle...
Je vous conseille d'utiliser quatre ou cinq mouvements composés qui formeront votre série d’exercices super slow (de haute intensité). Les mouvements composés sont des mouvements qui font appel à la coordination de plusieurs groupes musculaires, par exemple, les squats, ceux de la poitrines et les muscles adjacents. Voici ma version de la technique.
Les variables importantes à prendre en compte dans le choix d'un sport sont évidemment la forme physique, les goûts et le temps disponible. Après 40 ans, l'activité physique doit surtout se focaliser sur la tonification musculaire, la souplesse, et l'aspect cardio-vasculaire. Les sports d'endurance sont donc davantage indiqués : vélo, marche ou course à pieds. D'autres activités de type yoga ou pilates sont également très intéressantes puisqu'elles allient exercice physique et souplesse.
Concernant mes antécédents, j'avais fais un régime il y a 7 ans qu'il n'était pas possible de tenir dans la durée. J'avais perdu 32 kilos et il avait été très difficile pour moi de passer en dessous de la barre des 90 kilos. J'ai forcé pendant plusieurs mois et j'ai réussi, le jour ou je faisais des écarts je regonflais comme un ballon de baudruche d'ou l'envie aujourd’hui de ne pas pas imposer à mon corps un poids qu'il ne veut pas atteindre. Je me contenterai donc des 90 kilos.
Sauf que cette année, j'ai décidé de vérifier par moi même si c'était le cas pour toutes les mutuelles. Et là surprise : en comparant le prix de ma mutuelle à d'autres, et ce pour des niveaux de garanties strictement équivalents, je constate une différence de tarif SIGNIFICATIVE (et ce même pour des mutuelles connues, je ne parle pas ici de nom inconnu). https://www.youtube.com/watch?v=2t7GE9i2gLc
×