S'il est indéniable que la science a fait d'énormes progrès en matière de prévention, d'opération et de traitement visant à stopper la progression de nombreuses pathologies, il reste à notre charge de faire tout ce que nous pouvons pour commencer à semer l'hygiène de vie qui nous permettra d'aborder les âges plus avancés dans la meilleure forme possible.
Merci pour tous vos conseils qui sont très intéressants. J’ai revu mon alimentation et suivi quelques conseils naturels et maintenant il faut que je fasse de l’exercice car même si une grande partie se joue dans l’assiette, il faut tout de même s’y remettre un peu. Mon plus gros point faible c’est le manque d’hydratation, j’ai beaucoup de mal à boire !
Concernant la diminution du risque de mourir d'un cancer à 60 ans, cela s'explique tout simplement parce que le sport renforce notre système immunitaire. L'étude "Effect of Exercise on T Cells in Cancer Survivors. The Integrative Biology of Exercise VI", relayée par le site Bodyscience.fr, suggère que "quand les patients ayant survécu à un cancer font du sport pendant plusieurs semaines après avoir terminé leur chimiothérapie, leurs systèmes immunitaires se reconstituent eux-mêmes pour devenir plus efficaces, et éventuellement permettre de repousser les incidences futures de cancer. Ces résultats pourraient permettre d’expliquer pourquoi l’exercice physique peut significativement réduire les chances d’une rechute, ou diminuer les probabilités de cancer chez les personnes qui n’ont jamais été touchées par la maladie".
L’opération consiste à aspirer la graisse avec une canule de 3 à 5 millimètres de diamètre, en anesthésie locale pour de petites surfaces et en anesthésie générale pour les plus importantes. Mais en aucun cas il faut considérer la liposuccion comme un traitement d’obésité. «C’est un acte chirurgical et on ne doit pas banaliser les risques de complications: infection, saignements… Il peut aussi y avoir des bleus, des gonflements. Ou des irrégularités qui sont souvent réversibles et se réduisent avec des massages.»

Il va tout simplement ralentir tous les processus vitaux qui consomment de l'énergie afin de lui éviter de souffrir. Ce qui peut paraître paradoxal car vous réduisez les calories que vous absorbez pour perdre du poids et votre corps, au lieu de brûler la graisse, il va ralentir sa consommation de calories. Mais cela ne s'arrête pas là et le pire est à venir.


Il faut aussi préciser, pour qu'il n'y ait pas de malentendu, que l'étude parle de se mettre au sport à 40 ans, mais elle ne précise pas qu'il faut continuer jusqu'à 60 ans, et même après. Cela devait paraître évident aux chercheurs, mais j'insiste sur le fait que se mettre au sport de 40 à 41 ans ne servira à rien, car on perd très rapidement les bénéfices d'une activité physique. Un arrêt de deux semaines ou un mois peut suffire à vous faire revenir à votre niveau d'origine.
C’est le moment pour faire le plein d’énergie sans se plomber : l’appétit sera modéré pour la journée et les calories utilisées. Pour la silhouette et la digestion, on renonce au petit-déjeuner à la française (viennoiseries, confiture, céréales dans du lait) au profit d’une version anglo-saxonne avec, en plus d’une céréale facile à tolérer, des protéines végétales et/ou animales et du bon gras.
J'ai abordé cette question de "pré-ménopause" et c'est qu'elle que chose qui ne lui a pas du tout fait plaisir ! Sans doute car cela veut dire que quelque part on a pris "un coup de vieux", et qu'une des fonctions du corps de la femme est en train de partir. Nous avons un couple d'ami dont la femme a été ménopausée à 40 ans, et qui a très mal vécue cela, comme quoi ce n'était plus comme avant et qu'une page était tournée. Evidemment, nous les hommes, n'avons pas ce problème hormonal et il nous est sans doute plus difficile de le comprendre. A cela s'ajoute le train-train quotidien, alors je crois que vous avez raison et qu'il faut se remettre en question et réapprendre l'amour et la complicité au niveau du couple. Sinon c'est l'éloignement et, je le voie dans mon entourage, le côté "prédateur" de l'homme qui a tendance a reprendre le dessus, au détriment du couple. Mais je n'en suis pas encore là, car j'aime ma femme, et elle m'a dit qu'elle m'aimait toujours, donc je crois qu'il va falloir que je la re-séduise... C'est difficile à admettre, car on se demande pourquoi l'autre n'a plus envie de vous. Alors, mesdames, si vous aimez votre compagnon, n'oubliez pas les câlins...
S'autoriser un carré de chocolat chaque jour permet d'éviter trop de frustrations. Il est conseillé de manger des légumes verts qui contiennent des fibres et augmentent la sensation de satiété. Préférer les crudités aux charcuteries : consommer des crudités en grandes quantités car elles sont peu énergétiques, calment la sensation de faim et contiennent beaucoup de minéraux et de vitamines. Assaisonner raisonnablement en évitant beurre, huile, mayonnaise, etc. Utiliser des aromates et des épices afin de donner davantage de goût aux plats. Essayer des modes de cuissons alternatifs, comme le four, la vapeur, les grillades.... Ne pas supprimer le pain, le riz, les pâtes, les légumes secs et les pommes de terre car ils contiennent de l'amidon et des fibres qui diminuent les sensations de faim.
Rassurez-vous, il n'y a aucune raison que vous paraissiez plus ridicule qu'un autre pratiquant débutant. Tout le monde a commencé quelque part. De plus, adopter la musculation un peu tardivement démontre une prise de conscience, une envie d'améliorer votre corps ou votre santé. Ce qui est tout à fait respectable. En pratiquant la musculation, vous pouvez rester en forme beaucoup plus vieux et prévenir les risques d’ostéoporose. Vous pouvez également lutter contre la dégénérescence musculaire.
Un exemple concret : dans une étude menée auprès de 41 enfants âgés de 9 à 18 ans, les scientifiques ont remplacé le fructose de leur alimentation par de l’amidon qui fournissait la même quantité de calories. Ils ont constaté que ce simple changement réduisait la graisse hépatique de 3,4 % et la graisse viscérale de 10,6 % en seulement 10 jours 37.
Si je me souviens bien d'une chose c'est que là où j'ai toujours le plus plu, déjà ce n'était pas en France les gens sont trop exigeants ici, c'était à l'étranger et quand je m'en fichais littéralement des autres. Que je me trouvais belle, point! Pourquoi? Parce que j'étais bien plus confiante que quand j'essayais de plaire aux autres. Parce que j'attendais leur validation de moi-même et on est jamais confiant dans ce genre de configuration. 

So agree with everything you wrote in this post. Trying to hard, really at any age, as Kate said above, is just tacky, and not sexy at all. I actually just showed this post to my husband and he whole-heartedly agreed with all you said. Things left to the imagination, in clothing, and other things as well, are by far sexier than anything blatant. In both women, and men, I would add. Great post! https://www.youtube.com/watch?v=cIWBSfa-FLA
×