Le ventre bien gainé, debout, les mains de chaque côté des oreilles,les jambes pliées et les pieds bien parallèles, pliez les jambes le plus possible, en expirant pendant la descente, remontez lentement en inspirant, et ceci jusqu'à la fin de mouvement, les abdos bien serrés, le ventre rentré, en étirant le corps le plus possible, jusqu’à soulever les pieds du sol.
L'exercice est évidemment intéressant pour tonifier une partie de la zone abdominale, mais il est conseillé de le pratiquer quand le corps a déjà gagné en muscles et non au début de la reprise en main. « Les traditionnels "crunch" (relevés de buste) vont pousser les organes vers le bas. Il faut d'abord tonifier en profondeur en se focalisant sur le transverse », indique la coach Karine Hellebuyck. Pour se faire, on opte en complément d'autres exercices de gainage, pour des crunchs inversés qui mobilisent la partie sous le nombril. Sur le dos, les jambes pliées, les talons aux fesses. On lève les pieds pour amener le bas du dos et les jambes pliées vers soi, en soufflant. On les redescend pour poser les pieds en inspirant.
Les informations vous concernant sont destinées à l'envoi des newsletters afin de vous fournir ses services, des informations personnalisées et des conseils pratiques. Elles sont conservées pendant une durée de trois ans à compter du dernier contact. Ces informations pourront faire l’objet d’une prise de décision automatisée visant à évaluer vos préférences ou centres d’intérêts personnels. Conformément à la loi française « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Européen 2016/679, vous pouvez demander à accéder aux informations qui vous concernent, pour les faire rectifier, modifier, ou supprimer, pour vous opposer à leur traitement par mail à dpo@uni-medias.com ou par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris, ou pour demander leur portabilité, en écrivant par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris ou par mail à dpo@uni-medias.com. Vous pouvez également définir les conditions d'utilisation, de conservation et de communication de vos données à caractère personnel en cas de décès. Pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données à l’adresse mail suivante : dpo@uni-medias.com, ou introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.
Il est impératif de pratiquer un type d'activité sportive bien précis, à savoir le cardio-training, c'est-à-dire toutes les formes d'activité qui vont accélérer régulièrement le rythme de votre coeur. Il peut s'agir de faire de la marche rapide, du footing, de la natation, du vélo... Mais surtout pas du tennis ou du foot par exemple, car ce sont des sports physiquement violents, dans le sens ou le rythme cardiaque s'accélère et baisse à chaque fois d'un seul coup (quand on fait des pauses pour aller chercher les balles au tennis par exemple, ou quand il y a un pénalty au foot...).
Evitez également la course à pieds en cas de relâchement de la peau du ventre, préférez la marche à pieds rapide. Marcher tous les jours une petite heure, à bonne cadence, en contractant son ventre le plus possible, en serrant les muscles fessiers, en positionnant ses épaules un peu en arrière, en levant la tête, donc en se tenant droit, va réduire la graisse de votre ventre.
Malgré des repas équilibrés et variés, des fringales peuvent survenir au cours de la journée. Pour ne pas prendre le risque de grignoter des en-cas trop riches en lipides et en glucides, il est important de privilégier certains types d’aliments. Idéalement, une poignée de fruits secs (des amandes, par exemple), un fruit frais, une compote maison ou encore un yaourt nature permettront de rassasier sans pour autant faire grossir.
Une série de recherches effectuées par l’Université de l’état de Pennsylvanie a montré que d’accompagner nos repas d’aliments riches en eau, comme des zucchinis, des tomates et des concombres, peut réduire la quantité de calories que l’on ingère. Vous pouvez aussi penser à une salade ou une soupe pour diminuer le nombre de calories de votre repas. Favorisez ces 50 aliments brûle-graisses pour perdre du poids. Le simple fait de boire un verre d’eau n’aurait cependant pas le même effet. Parce que le processus de la faim et de la soif n’est pas géré par les mêmes mécanismes dans le corps, vous ne sentirez pas la même sensation de satiété avec un breuvage.
Les jours où vous vous sentirez démoralisés parce que vous n'avez pas beaucoup dormi, assurez-vous de consommer des protéines maigres. Lorsque nous n'avons pas dormi, notre corps a tendance à avoir envie de sucre et de « malbouffe ». On peut minimiser ce problème en consommant des protéines maigres comme les noix et les poissons dans notre alimentation.
Il faut aussi préciser, pour qu'il n'y ait pas de malentendu, que l'étude parle de se mettre au sport à 40 ans, mais elle ne précise pas qu'il faut continuer jusqu'à 60 ans, et même après. Cela devait paraître évident aux chercheurs, mais j'insiste sur le fait que se mettre au sport de 40 à 41 ans ne servira à rien, car on perd très rapidement les bénéfices d'une activité physique. Un arrêt de deux semaines ou un mois peut suffire à vous faire revenir à votre niveau d'origine.

Concernant les facteurs qui augmentent les risques de faire une crise cardiaque ou un AVC à 60 ans, il s'agit du tabagisme, de l'hypertension (et donc le stress), de la cholestérolémie, du surpoids, de la sédentarité et de la consommation régulière d'alcool. Comme tous ces facteurs de risque sont incompatibles avec une activité physique régulière, qui permet en outre pour certains d'en faire diminuer le niveau (surpoids, stress), faire du sport diminue automatiquement les risques de mourir à 60 ans d'une crise cardiaque ou d'un AVC. https://www.youtube.com/watch?v=ZBR6METqbcQ
D'ailleurs, si vous êtes un débutant complet, vous devriez bien progresser pendant quelques années avant de véritablement vous heurter à des difficultés de stagnation. Si vous étiez également déjà un peu sportif auparavant, alors vous allez gagner du temps pour apprendre les mouvements et vous sentir à l'aise dans votre pratique. Bref, votre progression n'en sera que meilleure. https://www.youtube.com/watch?v=L4Ev17To2XY
Comment investir dans soi-même ? Comment développer ses compétences ? Comment s’améliorer ? On entend de plus en plus parler de développement personnel. D’auto-discipline, d’auto-apprentissage. Et même si cette mode reste encore marginale, on connait tous dans notre entourage des personnes qui un jour ont décidé de se bouger et d’apprendre quelque chose de nouveau […]
Abri du système digestif, le ventre est dit-on, un véritable cerveau bis avec le système intestinal. Fermentation, boissons gazeuses, air avalé en mangeant, constipation… les manifestations désagréables sont légion. Pourquoi ? Le moindre coup de stress, une émotion vive, une composante alimentaire qui ne passe pas : le ventre devient alors douloureux et gonfle. Nos 9 solutions pour dégonfler :
Il a été prouvé que l'eau peut aussi augmenter votre métabolisme en plus de vous apporter un sentiment de satiété. Des études récentes ont montré que boire deux verres d'eau fraiche peut augmenter votre métabolisme de 40 % pendant 15 à 20 minutes. Les personnes ayant participé à cette étude ont perdu environ 8 kilos sur une période de 3 mois en buvant seulement de l'eau [2].
Perdre du ventre ? On fait comment ? Avec les années peu y échappe, des bourrelets s’installent au niveau du ventre. Stress, anxiété, fatigue, dérèglement hormonal, sédentarité, excès de calories, alimentation trop grasse et surtout sucrée, ballonnements, activité physique ralentie, digestion perturbée, toutes ces causes font que la graisse s’installe et rende le ventre gonflé. Mais comment faire fondre ce ventre trop rond ? Exercices, alimentation, conseils, découvrez le top 20 des meilleures astuces pour perdre du ventre.

Le corps se déshabituera évidemment à l'effort en cas d'arrêt ou d'irrégularité, d'autant plus si l'alimentation ne suit pas. Pour ne plus voir apparaître la graisse chassée, il faut évidemment rester fidèle à ses objectifs. Pour ce faire, une fois que les résultats sont là, on adapte la pratique à son rythme. « Rien n'empêche certain(e)s d'aller courir une à deux fois par semaine durant une demie-heure et d'effectuer en parallèle son circuit de 15 minutes chaque jour », indique la Karine Hellebuyck. https://www.youtube.com/watch?v=mDHGaU_jGrQ
×